Google+



 

Partagez | 
 

 A quel point sais-tu lire ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage


avatar

Emploi/loisirs : Confisquer les ciseaux d'Haruka et corriger les fautes sur le forum.
Humeur : Bof bof, passable cependant.
Messages : 1988
Âge : 19

MessageSujet: A quel point sais-tu lire ?   Mer 5 Mar - 19:49

Voici une section où des textes truffés d'erreurs seront postés. Comme cela est possible, 2 niveaux ont donc été créés. Te voici dans le plus simple !
En effet, les mots/expressions contenant des erreurs seront ici mis en couleur.


Cependant, n'étant pas nous-mêmes des êtres parfaits dans un monde rêvé, et pouvant par conséquent faire quelques fautes, nous prendrons des extraits de roman que nous falsifierons. Bien évidemment, nous ne sommes pas les auteurs des textes, les sources seront citées pour les intéressés, et en hommage à l'auteur.

Plusieurs textes seront proposés, ne vous en faites pas, j'ai une bibliothèque assez fournie, alors du temps s'écoulera avant que je sois à court d'idées ! Surtout que celle de Modestie n'a rien à envier à la mienne, donc à nous deux, nous ne manquerons pas de ressource.
Si vous souhaitez vous attaquer à un extrait déjà "corrigé", pas de panique, vous pouvez bien évidemment ! Rien ne vous empêche de ne pas regarder ce qui a été mis en réponse, et de proposer votre version !

Même si vous n'avez pas un nombre de tentatives limitées, le but est tout de même de parvenir à tout corriger sans erreur en une seule fois ! ;)

Pour répondre, rien de plus simple, il suffit de mettre le texte corrigé en réponse. Pour plus de clarté, merci de mettre les corrections que vous proposez en gras. En guise de correction, nous utiliserons un code couleur très simple : en vert, la forme correcte, en rouge, les problèmes.


Bien, il est temps que je me taise et que je laisse place aux petites fautes qui disparaîtront bien vite, je n'en doute pas ! ;)


Dernière édition par Plume Noire le Mer 1 Juin - 16:12, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas


avatar

Emploi/loisirs : Confisquer les ciseaux d'Haruka et corriger les fautes sur le forum.
Humeur : Bof bof, passable cependant.
Messages : 1988
Âge : 19

MessageSujet: Re: A quel point sais-tu lire ?   Mer 5 Mar - 19:52

Cœur d'Encre (tome 1 de la trilogie, suivi par Sang d'Encre et Mort d'Encre),
de Cornelia Funke.
Extrait issu du chapitre 54
("Au feu"),
p.549.


"Ils pensèrent dabord ce faufiler dans le village par le parking. Au milieu de tout les inconnus, ils passerais inaperçues. Mais finalement, il optèrent pour un chemmin plus long, plus sombres. La encore, Farid ouvra la marche, se cachant derrière chaque tronc d'arbre, restant toujours o desus des maisons, jusqu'a se qu'ils arrivent en surplonb de la partie inhabité du village, celles qui semblait avoir été piétiner par un gèant. Cette nuit-là, même dans se coin, les gardes était plus nombreux que d'habitude. Ils devaient sans arrêt se dissimulé dens l'ombre d'un porche, s'accrouppir derrière un mur grimper par une fenêtre est attendre en retenir leur souffle ke le patrouille soie passés. Heureusement, le village de Capricorne comptait de nombreux recoins et la gardes parcourait les ruèlles nonchallament, come des hommes qui sont sur qu'aucun dangers ne les menacent."


Dernière édition par Plume Noire le Mar 2 Déc - 19:51, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas


avatar

Emploi/loisirs : Me faire entretenir
Humeur : flambi
Messages : 39
Âge : 18

MessageSujet: Re: A quel point sais-tu lire ?   Dim 6 Avr - 18:29

"Ils pensèrent d'abord se faufiler dans le village par le parking. Au milieu de tous les inconnus, ils passeraient inaperçu. Mais finalement, ils optèrent pour un chemin plus long, plus sombre encore, Farid ouvrit la marche, se cachant derrière chaque tronc d'arbre, restant toujours au-dessus des maisons, jusqu'à ce qu'ils arrivent en surplomb de la partie inhabitée du village, celle qui semblait avoir été piétinée par un géant. Cette nuit-là, même dans ce coin, les gardes étaient plus nombreux que d'habitude. Ils devaient sans arrêt se dissimuler dans l'ombre d'un porche, s'accroupir derrière un mur ou grimper par une fenêtre et attendre en retenant leur souffle que la patrouille soit passée. Heureusement, le village de Capricorne comptait de nombreux recoins et les gardes parcouraient les ruelles nonchalammentcomme des hommes qui sont sûrs qu'aucun danger ne les menace."

___________
Un jour, les pigeons domineront le monde.
Revenir en haut Aller en bas


avatar

Emploi/loisirs : Être fou
Humeur : Fou et tout simplement fou
Messages : 1675
Âge : 17

MessageSujet: Re: A quel point sais-tu lire ?   Dim 6 Avr - 19:42

Hum passeraient inaperçu... Passer est un verbe d'état donc le mot suivant est un participe passé attribut du sujet, donc passeraient inaperçus pour moi :/

___________
signature kao
     La vie est dure, nous avons beau cherché à la rendre meilleure, il suffit d'un instant d'inattention, un seul moment où nous n'agissons plus pour qu'une flamme s'éteigne.
     Le temps file, parfois lentement d'autre fois rapidement. Mais pourquoi doit-il en plus de ça tout détruire sur son chemin. Tout est éphémère malgré les dires des autres. Une amitié finie toujours par mourir sans aucune raison apparente.
     Nous sommes nos propres démons, mais se combattre est inutile, le seul moyen de vaincre l'ennemi est de le connaître ainsi que de le comprendre. Connaissez-vous, écoutez-vous, respectez-vous, comprenez-vous mais surtout, ne vous blessez pas, une plaie béante et irréparable ferait son apparition au fond de vous.
     Tu cours, tu cours pour échapper à ton destin. Retourne-toi et affronte-le. La meilleur façon de vivre est de survivre.
Revenir en haut Aller en bas


avatar

Emploi/loisirs : Me faire entretenir
Humeur : flambi
Messages : 39
Âge : 18

MessageSujet: Re: A quel point sais-tu lire ?   Dim 6 Avr - 20:50

Dé toute façon, yé sais pas lire ?

___________
Un jour, les pigeons domineront le monde.
Revenir en haut Aller en bas


avatar

Emploi/loisirs : Confisquer les ciseaux d'Haruka et corriger les fautes sur le forum.
Humeur : Bof bof, passable cependant.
Messages : 1988
Âge : 19

MessageSujet: Re: A quel point sais-tu lire ?   Dim 6 Avr - 22:24

Momo, je pense comme toi.
Et c'est bien pour ça que je prends des extraits de livres.

Je viens de sortir mon très précieux, et c'est bien inaperçus.

___________
"Laisse le tourbillon de tes émotions t'emporter, il guidera
ta plume sur le papier, pour faire du rêve une part de réalité.
Un but inatteignable, c'est le fascinant cadeau de l'écriture,
qui devient poison dès que l'on s'en approche un peu trop."


Ask

Merci à ma petite Haruka chérie pour cette merveilleuse signature que j'aime beaucoup,
l'atmosphère qui s'en dégage est sublime *-*
Un superbe cadeau pour mes 16 ans... ♥️
Spoiler:
 


Un autre grand merci à Haruka pour ces deux signatures et cet avatar,
offerts pour les 17 ans.
Le temps passe mais je t'aime toujours autant ♥️
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas


avatar

Emploi/loisirs : Me faire entretenir
Humeur : flambi
Messages : 39
Âge : 18

MessageSujet: Re: A quel point sais-tu lire ?   Lun 7 Avr - 20:53

Merci, je prends note alors.

___________
Un jour, les pigeons domineront le monde.
Revenir en haut Aller en bas


avatar

Humeur : Gneuh.
Messages : 2145

MessageSujet: Re: A quel point sais-tu lire ?   Jeu 26 Juin - 21:48

Hi, comme promis, je commence mon entraînement avec vous deux, mes 'tits chouchous ! En espérant que je vais me faire taper dessus le moins de fois possible haha ! Donc soit vous avez un texte en réserve ou soit je sors l'un des miens que je dois avoir quelque part également. Bisou :)
Revenir en haut Aller en bas


avatar

Emploi/loisirs : Confisquer les ciseaux d'Haruka et corriger les fautes sur le forum.
Humeur : Bof bof, passable cependant.
Messages : 1988
Âge : 19

MessageSujet: Re: A quel point sais-tu lire ?   Jeu 26 Juin - 22:28

Quel genre de programme tu souhaites Luw ?

___________
"Laisse le tourbillon de tes émotions t'emporter, il guidera
ta plume sur le papier, pour faire du rêve une part de réalité.
Un but inatteignable, c'est le fascinant cadeau de l'écriture,
qui devient poison dès que l'on s'en approche un peu trop."


Ask

Merci à ma petite Haruka chérie pour cette merveilleuse signature que j'aime beaucoup,
l'atmosphère qui s'en dégage est sublime *-*
Un superbe cadeau pour mes 16 ans... ♥️
Spoiler:
 


Un autre grand merci à Haruka pour ces deux signatures et cet avatar,
offerts pour les 17 ans.
Le temps passe mais je t'aime toujours autant ♥️
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas


avatar

Humeur : Gneuh.
Messages : 2145

MessageSujet: Re: A quel point sais-tu lire ?   Jeu 26 Juin - 22:36

(Y'a de programmes...? <_<) Peu importe... on peu peut être commencer par un petit texte, pour voir comment ça ce passe. Après je verrais bien, si ça met du temps ou non ^-^
Revenir en haut Aller en bas


avatar

Emploi/loisirs : Être fou
Humeur : Fou et tout simplement fou
Messages : 1675
Âge : 17

MessageSujet: Re: A quel point sais-tu lire ?   Jeu 26 Juin - 22:47

Des textes en réserve ? On a tous les tiens ma ptite patate XD

___________
signature kao
     La vie est dure, nous avons beau cherché à la rendre meilleure, il suffit d'un instant d'inattention, un seul moment où nous n'agissons plus pour qu'une flamme s'éteigne.
     Le temps file, parfois lentement d'autre fois rapidement. Mais pourquoi doit-il en plus de ça tout détruire sur son chemin. Tout est éphémère malgré les dires des autres. Une amitié finie toujours par mourir sans aucune raison apparente.
     Nous sommes nos propres démons, mais se combattre est inutile, le seul moyen de vaincre l'ennemi est de le connaître ainsi que de le comprendre. Connaissez-vous, écoutez-vous, respectez-vous, comprenez-vous mais surtout, ne vous blessez pas, une plaie béante et irréparable ferait son apparition au fond de vous.
     Tu cours, tu cours pour échapper à ton destin. Retourne-toi et affronte-le. La meilleur façon de vivre est de survivre.
Revenir en haut Aller en bas


avatar

Emploi/loisirs : Confisquer les ciseaux d'Haruka et corriger les fautes sur le forum.
Humeur : Bof bof, passable cependant.
Messages : 1988
Âge : 19

MessageSujet: Re: A quel point sais-tu lire ?   Jeu 26 Juin - 23:13

Ok, je te prépare ça demain ;)

___________
"Laisse le tourbillon de tes émotions t'emporter, il guidera
ta plume sur le papier, pour faire du rêve une part de réalité.
Un but inatteignable, c'est le fascinant cadeau de l'écriture,
qui devient poison dès que l'on s'en approche un peu trop."


Ask

Merci à ma petite Haruka chérie pour cette merveilleuse signature que j'aime beaucoup,
l'atmosphère qui s'en dégage est sublime *-*
Un superbe cadeau pour mes 16 ans... ♥️
Spoiler:
 


Un autre grand merci à Haruka pour ces deux signatures et cet avatar,
offerts pour les 17 ans.
Le temps passe mais je t'aime toujours autant ♥️
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas


avatar

Humeur : Gneuh.
Messages : 2145

MessageSujet: Re: A quel point sais-tu lire ?   Ven 27 Juin - 11:43

Nha mais momo, tait toi eê
Oki plupluuume c:
Revenir en haut Aller en bas


avatar

Emploi/loisirs : Confisquer les ciseaux d'Haruka et corriger les fautes sur le forum.
Humeur : Bof bof, passable cependant.
Messages : 1988
Âge : 19

MessageSujet: Re: A quel point sais-tu lire ?   Ven 27 Juin - 20:55

Au contraire, l'idée de Momo est super. Alors je te fais confiance pour nous ressortir ses textes toi, tu les as en réserve de toute façon non ?

___________
"Laisse le tourbillon de tes émotions t'emporter, il guidera
ta plume sur le papier, pour faire du rêve une part de réalité.
Un but inatteignable, c'est le fascinant cadeau de l'écriture,
qui devient poison dès que l'on s'en approche un peu trop."


Ask

Merci à ma petite Haruka chérie pour cette merveilleuse signature que j'aime beaucoup,
l'atmosphère qui s'en dégage est sublime *-*
Un superbe cadeau pour mes 16 ans... ♥️
Spoiler:
 


Un autre grand merci à Haruka pour ces deux signatures et cet avatar,
offerts pour les 17 ans.
Le temps passe mais je t'aime toujours autant ♥️
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas


avatar

Humeur : Gneuh.
Messages : 2145

MessageSujet: Re: A quel point sais-tu lire ?   Ven 27 Juin - 21:35

Moi ? J'en ai un si vous voulez *pas compris*
Revenir en haut Aller en bas


avatar

Emploi/loisirs : Confisquer les ciseaux d'Haruka et corriger les fautes sur le forum.
Humeur : Bof bof, passable cependant.
Messages : 1988
Âge : 19

MessageSujet: Re: A quel point sais-tu lire ?   Ven 27 Juin - 21:41

Ok, mets le ici.

___________
"Laisse le tourbillon de tes émotions t'emporter, il guidera
ta plume sur le papier, pour faire du rêve une part de réalité.
Un but inatteignable, c'est le fascinant cadeau de l'écriture,
qui devient poison dès que l'on s'en approche un peu trop."


Ask

Merci à ma petite Haruka chérie pour cette merveilleuse signature que j'aime beaucoup,
l'atmosphère qui s'en dégage est sublime *-*
Un superbe cadeau pour mes 16 ans... ♥️
Spoiler:
 


Un autre grand merci à Haruka pour ces deux signatures et cet avatar,
offerts pour les 17 ans.
Le temps passe mais je t'aime toujours autant ♥️
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas


avatar

Humeur : Gneuh.
Messages : 2145

MessageSujet: Re: A quel point sais-tu lire ?   Ven 27 Juin - 21:52

Ok, bon c'est assez long et je suis incapable de dire s'il y'a beaucoup de faute ou quoi...
Je préviens aussi pour les plus curieux que ceci est un post fait par erreur, car je pensais qu'il y'avais un sujet fait pour le futur du DPG, mais c'est juste moi qui avait mal lu. Donc ce post me servira pour plus tard, mais je penses que c'est tout de même un bon exercice...
Si c'est trop long je peu toujours en prendre que un extrait ou trouver autre chose.

Tu me dira quand je pourrais commencer, si tu as des choses à faire dessus..

Paris, années 1900.

Mains croisées en arrière, et le regard fixe, je me mis à faire les cent pas dans le couloir en face de la porte du bureau. J'était muni d'une telle impatience qu'il m'était incapable de ne plus bouger.

"Calme toi donc, on dirait un jeune joueur de cirque en détresse !" dit Dévandra, ouvrant la porte et le poussant doucement vers l'avant. Je le regarder ainsi, comme il me fixer en retour avec ses yeux noisettes, pour ensuite le voir sourire et courir plus loin, sa paire de soulier en main.

- Tu en as bien mis du temps... Vois tu, je me suis impatienté.
- Regarde moi cette dégaine, prend un peu d'allure, je te prépare le thé.
Je la regardais d'un air suspicieux, je l'ai toujours connue comme ça depuis les années où nous vivons ici. Elle s’occuper de nous de la façon la plus digne qui soit, comme la relation de Déesse qu’elle mener avec nous. Lissant sa robe d'un air amusé, elle amena ces deux mains vers mon col qui s'était de nouveau froisser. Soupirant, je la suivis dans les couloirs du château, vers la petite Bibliothèque.

- Pourquoi être autant stresser depuis ces dernier jours. Questionna Dévandra, en passant sa chevelure à l'arrière de son épaule pour se munir du service à thé.
- Et bien... tu le sait bien non...?
- Mon chère, je ne suis que la Gouvernante* de ce château. Un tel homme comme "vous" ne devrait pas être stresser. Tu possède tout de même un grand château, même le plus grand du quartier. Tu n'es pourtant munis d'aucunes barbes et moustaches**, tel un enfant gâter mais pourtant les Duc et Contes de nos chères provinces veulent te rencontré. N'est est-ce pas à l'honneur de notre cher Conte Tamashi ?
- Tes paroles sont elles au moins réelles ? Je ne suis qu'un homme immortel, connaissant un certains futur, et ne cherchant qu'a le protéger. Fruit de notre amour, il doit le rester...
- Elle... Dévandra s’immobilisa, dévoilant ainsi un air nostalgique dans son regard.
- Qui a t-il ? Mon regard ce plissa avec une étrange sensation de froissement en moi.
- Désoler, je ne voulais pas…
- Passons. La coupait-je en reprenant mes esprits, trempant les lèvres dans se doux liquide parfumé.
- Je me demande parfois, pourquoi avoir choisis cette époque. Elle me parait bien joyeuse et sombre à la fois.
- Je n'ai choisis que le bon environnement qui serait le plus adapté. A nous tous. Et je t'ai choisis toi, dans notre "famille". Tu es bien ma créatrice, impératrice et j'en passe de ma naissance. Tu es serte de ce rang peu apprécier des familles bourgeoises et même médiocre, mais pour nous, tu es gardienne de cette maison.
- Mh... la raison vous appel monsieur. Dévandra sorti d'une grande armoire une culotte de couleur taupe avec une chemise simple pour la nuit. Il se fait déjà tard...
- Puis-je au moins savoir ce qu'il a appris..?
- Que d'importance. Elle ôta mes bottes une par une avant de les mettre au pied de la cheminer.
- Je n'aime pas lui cacher des choses...
- Moi de même. Mais c'est la seule chose à faire. Il nous connaît, on le connaît. Nous somme sa famille après tout... Et il doit rester en sécurité. Elle disait ses mots avec une telle assurance comme elle pratiquer son métier, elle ôta de nouveau mon manteau, tel un majordome très ordonner.
- Pourquoi dire qu'il est tout le temps en danger ? Ce n'est qu'un garçon, comme les autres, croyant être un brave homme.
- Il n'est pas normal, moins que nous deux réunis. Et tu le sais. Et lui même le découvrira un jour. Dévandra ce débrasa de tout habits et souffla ces derniers mots en fermant la porte derrière elle.

Rêvassant quelques minutes, je saute de mon fauteuil pour enfiler mes habits et ainsi courir vers la porte d’entré. Il était déjà tard… Il faut maintenant ce coucher.

PDV ???

Je croyais être une personne ordinaire, mais je ne le suis pas. Je préfère faire semblant d’en être une, après tout, je ne suis qu’un petit garçon.
Cependant, je vis toujours avec cette impression de danger mais à la fois de protection.

Je me demande s’il y a d’autres planètes et univers au delà du ciel, au delà des constellations qu’on m’a si bien décrites. Mais tout cela n’est pas pour moi.
Il m’a dit que cette maison, dans laquelle nous vivons, était la plus grande du quartier. Peut être somme nous une grande famille, riche avec d’anciens Ducs et Contes d’autres provinces !
Ce monde est recouvert de mystères tous plus merveilleux les uns que les autres. La nature est comme un monde magique où ce balade mammifères, poissons… vivant plantes et… que de rêves dans ma tête si épanouie !

Assis sur le rebord de l’entré de la maison, je fixe le sol rocailleux s’enluminer par le soleil couchant. La brume épaisse s’installe le long de la petite ruelle jusque la forêt et les champs.
Un premier sourire s’éveilla sur mon visage mais mon regard fut troubler par une ombre ou un forme humaine au loin. Etait-ce un ange ? Je vis la personne au regard enluminé d’un blanc inquiétant s’approcher un peu plus au milieu de la ruelle humide pour s’arrêter de nouveau. La brume dévoila alors une jeune femme vêtue d’un habit blanc troué aux contours et aux coutures brûlées. Son corps tout entier libéré une fumée blanche comme si on l’avais brûlé par le feu alors que l’eau dégoulinante de ses cheveux d’un noir charbonneux dévoilé un visage pâle et glacial. Son regard étrange était immobiliser sur moi, la fixant. Son sourire se changé en un trait rouge sans aucunes expressions. Ses pieds, dénudés de toutes chaussures, libérés une légère traîner de fumée violette sortant du sol. La peur apparue dans mon regard alors que sa main se mis en mouvement pour rejoindre son œil. Cette même main dévoila ainsi un œil border de sang...

« Rentre, tu va attraper froid ! »
Mon cœur battant la chamade, la femme avait disparue quand il m’appela, en ouvrant la porte le sourire inquiet aux lèvres.
« Oui papa, j’arrive… »

*A cette époque, les Gouvernantes avait pour mission d’apporter une éducation élémentaire aux jeunes enfants de familles plus ou moins bourgeoises. Dans cette version du post, Dévandra tutoies le maître en question et s’occupe de garder la maison, tel ce que fait un majordome habituellement.
**Dans les années 1900, appeler la Belle Epoque, la mode est à la barbe et à la moustache pour le plus grand nombre des hommes.

Post inspiré du DPG, de Black Bulter (manga) et de Sambre (BD).
Revenir en haut Aller en bas


avatar

Emploi/loisirs : Confisquer les ciseaux d'Haruka et corriger les fautes sur le forum.
Humeur : Bof bof, passable cependant.
Messages : 1988
Âge : 19

MessageSujet: Re: A quel point sais-tu lire ?   Ven 27 Juin - 23:14

Eh bien voici ton premier entraînement : corriger toutes les fautes de ce texte. On va voir combien de relectures cet exercice te demande.

___________
"Laisse le tourbillon de tes émotions t'emporter, il guidera
ta plume sur le papier, pour faire du rêve une part de réalité.
Un but inatteignable, c'est le fascinant cadeau de l'écriture,
qui devient poison dès que l'on s'en approche un peu trop."


Ask

Merci à ma petite Haruka chérie pour cette merveilleuse signature que j'aime beaucoup,
l'atmosphère qui s'en dégage est sublime *-*
Un superbe cadeau pour mes 16 ans... ♥️
Spoiler:
 


Un autre grand merci à Haruka pour ces deux signatures et cet avatar,
offerts pour les 17 ans.
Le temps passe mais je t'aime toujours autant ♥️
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas


avatar

Humeur : Le très détestable, détestable, détestable moi... va tout détruire ! Runpappa ~ https://www.youtube.com/watch?v=Ma4oH5oYM8w ~
Messages : 1204
Âge : 17

MessageSujet: Re: A quel point sais-tu lire ?   Sam 28 Juin - 9:54

Oula oui ya des fautes.... ( Si même moi je les vois c'est quelque chose ! xd )

___________
NEVER FORGOT

~~~~~~~~~

~ "私ト一ツノ心臓ヲ" ~
Warau yorokobi, namida no shimai
Anata wa watashi de, watashi wa anata
Jiseki no nen wa itsushika kiete
Shinde mo kirei na anata ga hoshī

Spéciale dédicace à Mikoto ♥️♥️
Revenir en haut Aller en bas


avatar

Humeur : Gneuh.
Messages : 2145

MessageSujet: Re: A quel point sais-tu lire ?   Sam 28 Juin - 10:38

Mdr, méchante isa xdd
J'vais commencer par un premier extrait d'abord c: (Je mes les fautes que j'ai corriger en gras)
--

Paris, années 1900.

Mains croisées en arrière, et le regard fixe, je me mis à faire les cent pas dans le couloir en face de la porte du bureau. J'étais muni d'une telle impatience qu'il m'était impossible (je t'aide : ce n'est pas le bon mot à employer, tu as mélangé 2 constructions) de ne plus bouger.

"Calme toi donc, on dirait un jeune joueur de cirque en détresse !" dit Dévandra, ouvrant la porte et le poussant doucement vers l'avant. Je le regardait ainsi, comme il me fixait en retour avec ses yeux noisette, pour ensuite le voir sourire et courir plus loin, sa paire de souliers en main.

" (je t'aide : ce n'est pas de cette manière qu'un dialogue commence.) Tu en as bien mis du temps... Vois-tu (je t'aide : revoir "comment construire une inversion sujet-verbe".), je me suis impatienté.
- Regarde moi cette dégaine, prend un peu d'allure, je te prépare le thé. (je t'aide : il manque la ponctuation qui clôt un dialogue.)"
Je la regardé d'un air suspicieux, je l'ai toujours connue comme ça depuis les années où nous vivions (je t'aide : concordance.) ici. Elle s’occupé de nous de la façon la plus digne qui soit, comme la relation de Déesse qu’elle mené avec nous. Lissant sa robe d'un air amusé, elle amena ses deux mains vers mon col qui s'était de nouveau froissé. Soupirant, je la suivis dans les couloirs du château, vers la petite Bibliothèque.

" (je t'aide : ce n'est pas de cette manière qu'un dialogue commence.) Pourquoi être autant stressé depuis ces derniers jours. questionna (je t'aide : les incises ne commencent jamais avec une majuscule.) Dévandra, en passant sa chevelure à l'arrière de son épaule pour se munir du service à thé.
- Et bien... tu le sais bien non...?
- Mon cher, je ne suis que la Gouvernante* de ce château. Un tel homme comme "vous" ne devrait pas être stressé. Tu possèdes tout de même un grand château, même le plus grand du quartier. Tu n'es pourtant muni d'aucunes barbes et d'aucunes (je t'aide : il faut ici un mot de liaison contenant de la négation.) moustaches**, tel un enfant gâté mais pourtant les Ducs et Comtes de nos chères provinces veulent te rencontrer. N'est-ce pas à l'honneur de notre cher Comte Tamashi ?
- Tes paroles sont-elles (je t'aide : revoir "comment construire une question".) au moins réelles ? Je ne suis qu'un homme immortel, connaissant un certain futur, et ne cherchant qu'à le protéger. Fruit de notre amour, il doit le rester...
- Elle... Dévandra s’immobilisa, dévoilant ainsi un air nostalgique dans son regard.
- Qui a-t (je t'aide : revoir "comment construire une question".)-il ? Mon regard se plissa avec une étrange sensation de froissement en moi.
- Désolé, je ne voulais pas…
- Passons. la (je t'aide : ce n'est pas la bonne formation d'une incise.) coupait-je en reprenant mes esprits, trempant les lèvres dans ce doux liquide parfumé.
- Je me demande parfois, pourquoi avoir choisi cette époque. Elle me parait bien joyeuse et sombre à la fois.
- Je n'ai choisi que le bon environnement qui serait le plus adapté, à nous tous. Et je t'ai choisi toi, dans notre "famille". Tu es bien ma créatrice, impératrice et j'en passe de ma naissance. Tu es certes de ce rang peu apprécié des familles bourgeoises et même de ce rang médiocre, mais pour nous, tu es gardienne de cette maison.
- Mh... la raison vous appelle monsieur." (je t'aide : ce n'est pas de cette manière que se termine un dialogue, avec ensuite retour à la ligne.) 
Dévandra sortit d'une grande armoire une culotte de couleur taupe avec une chemise pour la nuit. 
"Il se fait déjà tard...
- Puis-je au moins savoir ce qu'il a appris..?
- Que d'importance. Elle ôta mes bottes une par une avant de les mettre au pied de la cheminée.
- Je n'aime pas lui cachée des choses...
- Moi de même. Mais c'est la seule chose à faire. Il nous connaît, nous (je t'aide : le sujet "nous" serait plus adapté ici, et du coup la conjugaison du verbe qui suit est aussi à changer.) le connaissons tous. Nous somme sa famille après tout... Et il doit rester en sécurité. Elle disait ces mots avec une telle assurance comme elle pratiquait son métier, elle ôta de nouveau mon manteau.
- Pourquoi dire qu'il est tout le temps en danger ? Ce n'est qu'un garçon, comme les autres, croyant être un brave homme.
- Il n'est pas normal, moins que nous deux réunis. Et tu le sais. Et lui même le découvrira un jour."
 (je t'aide : il manque la ponctuation et le retour à la ligne d'une fin de dialogue.) Dévandra se débarrassa des habits chargeant ses mains et souffla ces derniers mots en fermant la porte derrière elle.

Rêvassant quelques minutes, je sauta (je t'aide : la concordance des temps, qui est par ailleurs un sérieux souci dans les textes que tu écris de manière générale.) de mon fauteuil pour enfiler mes habits et ainsi courir vers la porte d’entrée. Il était déjà tard… Il fallait (je t'aide : concordance.) maintenant se coucher.

--

Bon je crois que c'est pas encore très brillant MDR


Dernière édition par Luw le Sam 28 Juin - 15:35, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas


avatar

Emploi/loisirs : Être fou
Humeur : Fou et tout simplement fou
Messages : 1675
Âge : 17

MessageSujet: Re: A quel point sais-tu lire ?   Sam 28 Juin - 10:49

la moitié de tes corrections sont fausses ps : Comtes et non pas Contes, car on dit un Comté.

___________
signature kao
     La vie est dure, nous avons beau cherché à la rendre meilleure, il suffit d'un instant d'inattention, un seul moment où nous n'agissons plus pour qu'une flamme s'éteigne.
     Le temps file, parfois lentement d'autre fois rapidement. Mais pourquoi doit-il en plus de ça tout détruire sur son chemin. Tout est éphémère malgré les dires des autres. Une amitié finie toujours par mourir sans aucune raison apparente.
     Nous sommes nos propres démons, mais se combattre est inutile, le seul moyen de vaincre l'ennemi est de le connaître ainsi que de le comprendre. Connaissez-vous, écoutez-vous, respectez-vous, comprenez-vous mais surtout, ne vous blessez pas, une plaie béante et irréparable ferait son apparition au fond de vous.
     Tu cours, tu cours pour échapper à ton destin. Retourne-toi et affronte-le. La meilleur façon de vivre est de survivre.
Revenir en haut Aller en bas


avatar

Humeur : Gneuh.
Messages : 2145

MessageSujet: Re: A quel point sais-tu lire ?   Sam 28 Juin - 10:56

Pouah ._. *nullité incarnée*
Et merci, j'édite.
Revenir en haut Aller en bas


avatar

Emploi/loisirs : Confisquer les ciseaux d'Haruka et corriger les fautes sur le forum.
Humeur : Bof bof, passable cependant.
Messages : 1988
Âge : 19

MessageSujet: Re: A quel point sais-tu lire ?   Sam 28 Juin - 12:13

Luw, je vais corriger tes mauvaises fautes dans le texte directement. En rouge et gras tes corrections fausses, en vert et gras les bonnes, et rouge italique souligné celles que tu as oubliées.

___________
"Laisse le tourbillon de tes émotions t'emporter, il guidera
ta plume sur le papier, pour faire du rêve une part de réalité.
Un but inatteignable, c'est le fascinant cadeau de l'écriture,
qui devient poison dès que l'on s'en approche un peu trop."


Ask

Merci à ma petite Haruka chérie pour cette merveilleuse signature que j'aime beaucoup,
l'atmosphère qui s'en dégage est sublime *-*
Un superbe cadeau pour mes 16 ans... ♥️
Spoiler:
 


Un autre grand merci à Haruka pour ces deux signatures et cet avatar,
offerts pour les 17 ans.
Le temps passe mais je t'aime toujours autant ♥️
Spoiler:
 


Dernière édition par Plume Noire le Mer 1 Juin - 16:18, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas


avatar

Humeur : Le très détestable, détestable, détestable moi... va tout détruire ! Runpappa ~ https://www.youtube.com/watch?v=Ma4oH5oYM8w ~
Messages : 1204
Âge : 17

MessageSujet: Re: A quel point sais-tu lire ?   Sam 28 Juin - 12:17

Fais gaffe aux sujets des verbes.

___________
NEVER FORGOT

~~~~~~~~~

~ "私ト一ツノ心臓ヲ" ~
Warau yorokobi, namida no shimai
Anata wa watashi de, watashi wa anata
Jiseki no nen wa itsushika kiete
Shinde mo kirei na anata ga hoshī

Spéciale dédicace à Mikoto ♥️♥️
Revenir en haut Aller en bas


avatar

Humeur : Gneuh.
Messages : 2145

MessageSujet: Re: A quel point sais-tu lire ?   Sam 28 Juin - 15:19

Ah, qu'en même, j'vais corriger et j'vais laisser en rouge pour que ce soit plus facile à vérifier.

Edit : J'éditerais quand j'aurais finis de corrigerais, car là j'ai pas commencer.
Edit : Bon voilà, c'est pas super x_x
A propos de la concordance, j'ai en fait du mal à rester dans le même temps de conjugaison dans tout le texte à cause des actions ou autres.. :/
Et merci beaucoup pour toutes les aides !
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: A quel point sais-tu lire ?   

Revenir en haut Aller en bas
 
A quel point sais-tu lire ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 4Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
 Sujets similaires
-
» A quel point sais-tu lire ?
» A quel point sais-tu lire ?
» [Débat] À quel point aimez-vous lego ?
» Quel manga ?
» Ezio l'archer qui ne sais pas visé *_*

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Liberty Stories - Forum de Libre RPG :: Aide aux Devoirs :: FRANÇAIS-

CSS Valide !