Google+



 

Partagez | 
 

 King's Game 2 - 王様ゲーム2 [DECONSEILLE AUX MOINS DE 16 ANS]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
AuteurMessage


Messages : 1988

MessageSujet: Re: King's Game 2 - 王様ゲーム2 [DECONSEILLE AUX MOINS DE 16 ANS]   Dim 26 Avr - 17:03

PDV Misa :


Je me fige de stupeur quand je le remarque. Est-ce bien... Nobuaki ? Non, c'est impossible, comment se serait-il retrouvé ici ? Je n'ai pas le temps de m'interroger plus que Chiemi nous a déjà enfermées dans sa chambre.
Cependant je veux vérifier quelque chose. Je ressors de la pièce et cours vers le lieu où on l'a vu. Non, il est bien là. Alors que je continue à avancer je glisse par terre et tombe en poussant un cri strident. Quand j'ouvre à nouveau les yeux je suis dans les bras de Nobuaki. Je suis en train de murmurer un timide merci en rougissant quand apparaît Chiemi au tournant. Immobile deux secondes, elle s'avance vers nous, avec un drôle de regard. Nobuaki me pose doucement par terre et se redresse. Il a toujours l'air aussi amoureux d'elle. Chiemi tente de donner un coup de poing, mais il l'arrête aisément. De même pour l'autre. Il a un sourire en coin alors qu'il lui dit en la regardant "pas deux fois de suite". Je ne sais pas de quoi ils parlent mais Chiemi lui répond "oh que si". Je me relève et tente de m'interposer entre eux. Je me reçois un coup de boule de Chiemi qui me fait partir en arrière, percutant Nobuaki, qui perd l'équilibre. Mais il ne lâche pas pour autan les bras se Chiemi, et on se retrouve tous les trois allongés par terre en empilement.
Chiemi me regarde de nouveau, avec un air meurtri et inquiet. Je tente de lui sourire alors que le sent mon sang pulser sur le côté de mon front. A son exclamation, je me rends compte que j'ai bien une bosse qui pousse. Elle se remet debout et me tire contre elle en s'excusant. Je la serre contre moi en lui assurant que tout va bien. Puis je recule légèrement, et les regarde tous les deux :

"Eh bien maintenant je crois qu'on pourrait tranquillement s’asseoir, et écouter ce que Nobuaki a à nous dire, la manière dont il s'est retrouvé ici."

Aucun des deux ne me répond mais ils me suivent dans la chambre de Chiemi, dont j'ai attrapé la main par habitude. Nobuaki commence à nous raconter tout ce qu'il a fait après la fin du King's Game, insistant sur sa joie de revoir Chiemi. De notre côté nous le mettons au courant de la situation actuelle. C'est seulement à cet instant qu'il se rappelle avoir lu dans les journaux ma mort, et s'étonne que je suis avec eux. Il faut donc que je lui raconte mon retour. De temps en temps Chiemi me coupe dans mon récit pour ajouter certaines choses. A la fin un silence pesant s'installe. Finalement Nobuaki se décide à le briser par une question à laquelle je ne m'attendais pas du tout :

"Mais... Vous êtes ensemble toutes les deux ? Enfin je veux dire, je...
-Oui..."

C'est Chiemi qui lui a répondu, en rougissant légèrement. Comme moi, elle ne semble pas parfaitement à l'aise quand il s'agit de parler de ça. Néanmoins, par jeu, et pour prouver peut-être à Nobuaki que c'est la vérité, je passe mes bras autour de son cou et l'embrasse par surprise. Je ne peux m'empêcher de rire devant son air de totale surprise.
Revenir en haut Aller en bas


avatar

Humeur : Le très détestable, détestable, détestable moi... va tout détruire ! Runpappa ~ https://www.youtube.com/watch?v=Ma4oH5oYM8w ~
Messages : 1204
Âge : 17

MessageSujet: Re: King's Game 2 - 王様ゲーム2 [DECONSEILLE AUX MOINS DE 16 ANS]   Dim 26 Avr - 17:44

Euuuh je suis pas sûre que la dernière phrase soit compréhensible...Euuuh...
Donc,
IMAGE:
 
Imaginez que Chi c'est la fille brune-châtain :aa: Sauf qu'elle elle est en mode tsundere ewe



Il faut un peu de temps à mon cœur et à mon cerveau pour redémarrer. Quand ceci est fait, je ne peu que rougir et bégayer stupidement. Finalement je détourne la tête en grommelant , mais en ne manquant pas de saisir ses bras. ( ? J'sais pas comment dire ça, vois plus haut :huhu: )

___________
NEVER FORGOT

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
~~~~~~~~~
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
~ "私ト一ツノ心臓ヲ" ~
Warau yorokobi, namida no shimai
Anata wa watashi de, watashi wa anata
Jiseki no nen wa itsushika kiete
Shinde mo kirei na anata ga hoshī

Spéciale dédicace à Mikoto [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas


avatar

Emploi/loisirs : Confisquer les ciseaux d'Haruka et corriger les fautes sur le forum.
Humeur : Bof bof, passable cependant.
Messages : 1988
Âge : 19

MessageSujet: Re: King's Game 2 - 王様ゲーム2 [DECONSEILLE AUX MOINS DE 16 ANS]   Dim 26 Avr - 18:08

PDV Nobuaki :


Tout cela est... dur à comprendre. Un nouveau King's Game ? Et pourquoi j'ai été amené ici ?C'est vrai que revoir Chiemi... Même si physiquement elle a changé, elle reste toujours la même pour moi. Mais je ne comprends pas pourquoi... C'est Misaki, encore une fois, qui est responsable du malheur de Chiemi non ? C'est de sa faute si elle a été enfermée ici, si elle a changé... Elle a osé l'abandonner ! Et en même temps, elle est la source du bonheur de Chiemi. Qui lui a avoué ses sentiments à ce que je vois...
Ce que fait Misa, j'ai du mal à le supporter. Elle n'a rien fait pour le mériter, elle ne se rend pas compte des sacrifices de Chiemi pour elle, et elle a droit à Chiemi. Mes mains tremblent légèrement. En vitesse je me lève, et m'approche d'elles. Je pose ma main sur l'épaule de Chiemi et l'embrasse à mon tour, avant de m'éloigner, pour éviter de me prendre un coup. Son visage change d'expression et elle se lève brusquement alors que Misa passe ses bras autour de sa taille et s'y accroche, tentant d'attirer son attention, et peut-être la retenir. Chiemi avance de deux pas, et un bruit la stoppe. S'en suivent les gémissements de Misa tombée au sol. Toujours aussi maladroite, prête à se rompre le cou pour ne pas lâcher Chiemi. Je continue de trembler, et quitte la pièce avant de faire quelque chose de plus grave à l'encontre de Chiemi.

___________
"Laisse le tourbillon de tes émotions t'emporter, il guidera
ta plume sur le papier, pour faire du rêve une part de réalité.
Un but inatteignable, c'est le fascinant cadeau de l'écriture,
qui devient poison dès que l'on s'en approche un peu trop."


Ask

Merci à ma petite Haruka chérie pour cette merveilleuse signature que j'aime beaucoup,
l'atmosphère qui s'en dégage est sublime *-*
Un superbe cadeau pour mes 16 ans... [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Spoiler:
 


Un autre grand merci à Haruka pour ces deux signatures et cet avatar,
offerts pour les 17 ans.
Le temps passe mais je t'aime toujours autant [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas


avatar

Humeur : Gneuh.
Messages : 2145

MessageSujet: Re: King's Game 2 - 王様ゲーム2 [DECONSEILLE AUX MOINS DE 16 ANS]   Lun 27 Avr - 18:59

Me suis-je réellement endormis en à peine quelques secondes ? Je ne pensais pas être autant fatigué… une fois allongé, c’est fini, on se laisse emporter par le sommeil. Je ne peux pas me permettre de dormir alors que des gens ont besoin de moi… et pourtant…
J’ouvre les yeux et me lève difficilement en gémissant, je parcours la pièce du regard qui est dans un bazar inimaginable. Mei et Ayaka sont toutes les deux parties sans que je ne leurs donne l’autorisation, ha… Je ne vais jamais m’en sortir. Je pose les deux pieds à terre pour quitter la pièce et divaguer dans les couloirs tout en réfléchissant à combien de temps est-ce que j’ai pu dormir… Peut-être une ou deux heures… la nuit a bientôt finit son règne et le soleil s’apprête à faire son entrée pour y laisser ses rayons traversés les pièces de l’établissement. Mais… cela veut dire que l’ordre a été donné ?! Sans réfléchir, je fais demi-tour vers la salle principale… mais quelque chose cloche. Alors que je marche dans la foule, je vois des visages qui me paraissent familiers, non pas des visages qui appartiennent à des patients… mais des visages qui appartiennent à d’autres personnes, des personnes familières… mais lointaines. N’est-ce pas Inoue que je viens de voir à l’instant ? Non… ce n’est pas possible. Le roi n’aurait tout de même pas fais ça ! Il y a d’autres personnes, des inconnus, mais qui sont-ils ?! Ma démarche est de plus en plus lente au fur et à mesure que je m’approche de la salle principale. Les mains moites et le visage figé, je regarde tour à tour ses quelques personnes, connues ou inconnues, avant que mes yeux ne se bloquent en moins d’une seconde sur l’une de ses personnes. Cette personne que je ne penser jamais revoir mais que je n’aurais jamais voulu voir ici, dans cet enfer. Mais pourtant… au combien d’heures j’ai pensé à elle, tellement l’inquiétude me rendait fou. Et elle est là, maintenant, ici, à une dizaine de mètres de moi. Ces quelques mètres qui ne deviennent que des centimètres avant que je ne cours en sa direction pour la prendre dans mes bras. Kana. Même avec la plus grande volonté qui soit, je ne peux pas défaire mes bras qui l’entourent. Non, je ne veux pas. Mes yeux valsent doucement vers le coin de la pièce, là où se situe Ayaka, mais je n’y accorde pas plus d’importance. Kana. Je ne peux rien dire, elle non plus mis à part qu’elle pleure. Si cela est un rêve, alors je suis heureux… oui, je le suis. Mais je reviens vite à la réalité...

« Comme tu m’a manqué. Pardonnes-moi si tu te retrouves ici, dans le même pétrin que moi, encore une fois… c’est de ma faute »

Je sens les larmes qui arrivent pour noyer mon regard mais je fus étonné quand Kana ne dit rien, avant que je ne sente ses muscles se figés dans mon étreinte. Que se passe-t-il ? Ai-je fais quelque chose de mal, quelque chose qui l’aurait blessé, qu’il ne fallait pas faire, ou… ? Elle me répond finalement, mais ses phrases sont comme décomposée.

« Yôsu… derrière-toi… c’est… »

J’ouvre grand les yeux, ne comprenant pas. Voyant son insistance, je me retourne alors que le goût amer de l’angoisse vient tordre ma gorge. Je chancelle un peu sur la gauche avant de voir… de les voir… eux… ils étaient là… Père et Mère…. Papa… Maman…


****
(PDV Kyouko prochainement)
Revenir en haut Aller en bas


avatar

Emploi/loisirs : Confisquer les ciseaux d'Haruka et corriger les fautes sur le forum.
Humeur : Bof bof, passable cependant.
Messages : 1988
Âge : 19

MessageSujet: Re: King's Game 2 - 王様ゲーム2 [DECONSEILLE AUX MOINS DE 16 ANS]   Lun 27 Avr - 23:57

PDV Misa :


Chiemi se précipite sur moi mais je me relève en souriant. Nobuaki s'est enfui. Quant à moi je ne veux pas que Chiemi aille le blesser, il faut que je la garde avec moi. Peut-être que... Une idée totalement folle me passe par la tête, mais tant pis. Je me mets à côté de l'armoire et commence à pousser. Elle est lourde et ne bouge pas, mais je persévère. Finalement je sens qu'elle lâche d'un coup, et entends un drôle de craquement quand elle s'abat devant la porte. Je blêmis en voyant que la poignée a été partiellement arrachée et déformée. Je m'approche pour voir, mais quelques secondes plus tard je ressens une grosse secousse à travers la porte, et le bruit de chute de quelques bouts métalliques. Légèrement tremblante je saisis ce qu'il reste de poignée et la tourne. Rien, dans le vide. Je tente de la pousser, mais elle s'ouvre vers l'intérieur, et il n'y a pas d'espace entre la porte et le mur. Je me tourne vers Chiemi et lâche d'une petite voix un ridicule "on est enfermées !".


PDV Ayaka :


Je n'interviens pas pendant la scène. Mei, incapable de protéger sa sœur. Elle ne m'inspire pourtant que pitié, aucune compassion n'est possible pour un être aussi faible. Je crois à une hallucination quand cette femme apparaît et prononce quelques mots avant de s'en aller. Un flash blanc. Eblouissant. La fille... a retrouvé sa tête ?! Et qui sont ces gens se promenant, l'air égaré ? Je vais vers Haruka. Je m'apprête à l'emmener ailleurs, quand j'aperçois cette fille. Cette fille qui n'a d'yeux que pour Yosuke, et se jette dans ses bras. Cette fille qu'il enlace. Cette fille que... je vois. C'est donc ça. Je suis en train de saisir les pognées de la chaise d'Haruka mais me rétracte. Mes mains sont tremblantes. De colère ? Jalousie ? Honte ? Je me dépêche de faire demi-tour dans les couloirs, marcher pour me décharger. Au passage j'insulte copieusement une caméra, assurant ce roi qu'il n'aurait pas intérêt à tarder, car si Haruka perdait ne serait-ce qu'une minute de vie à cause d'une arrivée tardive des médicaments, l'accord serait rompu.
Je me retiens de frapper un mur. Mauvaise idée pour mes phalanges. A la place je donne un coup de pied magistral dans la pognée de la porte la plus proche. Après plusieurs minutes je me suis finalement reprise, et je retourne dans la salle commune, où se trouvent toujours Haruka et cette fille. Elle est occupée avec un couple d'adultes, ses parents on dirait à leur ressemblance, mais ce n'est pas une chose qui me dérange. Je vais derrière elle, l'attrape par l'épaule et la tire brusquement en arrière. Elle perd l'équilibre, mais je suis là pour la retenir et lui servir d'appui. Je persifle à son oreille un simple "tu as vraiment intérêt à le mériter, ton Yosuke, crois-moi", où pointe une menace sous-jacente, avant de la repousser en avant pour lui faire reprendre son équilibre et la lâcher. Sans me retourner j'attrape la chaise d'Haruka et nous conduit dans une chambre de l'aile d'isolement, où je nous sais au calme. Devant son air interrogateur je me contente de l'installer sur le lit, m'assoier à ses côtés et la prendre contre moi, fermant les yeux. Contrairement à Mei, je sauverai ma sœur. Quoi qu'il m'en coûte.

___________
"Laisse le tourbillon de tes émotions t'emporter, il guidera
ta plume sur le papier, pour faire du rêve une part de réalité.
Un but inatteignable, c'est le fascinant cadeau de l'écriture,
qui devient poison dès que l'on s'en approche un peu trop."


Ask

Merci à ma petite Haruka chérie pour cette merveilleuse signature que j'aime beaucoup,
l'atmosphère qui s'en dégage est sublime *-*
Un superbe cadeau pour mes 16 ans... [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Spoiler:
 


Un autre grand merci à Haruka pour ces deux signatures et cet avatar,
offerts pour les 17 ans.
Le temps passe mais je t'aime toujours autant [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas


avatar

Humeur : Le très détestable, détestable, détestable moi... va tout détruire ! Runpappa ~ https://www.youtube.com/watch?v=Ma4oH5oYM8w ~
Messages : 1204
Âge : 17

MessageSujet: Re: King's Game 2 - 王様ゲーム2 [DECONSEILLE AUX MOINS DE 16 ANS]   Mar 28 Avr - 23:20

PDV Chiemi

Il y a un grand silence. Beaucoup de question se bousculent dans ma tête : Pourquoi a-t-elle fait ça ? COMMENT a-t-elle fait ça ? Et ce que cette fille est capable de faire quelque chose sans provoquer une catastrophe derrière elle ? Je ne peux définitivement pas la quitter des yeux. Ni même lui dévoiler mes faiblesses... Elle s'apporte déjà assez de problème toute seule pour qu'à ça s'ajoute les miens. Je la regarde s'acharner sur l’armoire pour tenter de la faire bouger, en vain. Je pousse un profond soupire et vais m'étaler sur le lit, bras écartés.

- Bah, on y peut rien. Il y aura bien quelqu'un pour nous sortir de la, de toute façon...

Je ferme les yeux en soupirant de nouveau. Un coup de l'autre côté se fait entendre et je me relève d'un coup, tendue. On se regarde longuement Misa et moi et finalement j'éclate de rire sans trop savoir pourquoi. Misa me regarde comme si j'étais devenue demeurée et je me relaisse tomber sur le lit, dans la même position.

- Quelqu'un viendra bien nous chercher de toute façon... Si cette personne de l'autre côté n'a pas fait tomber une armoire devant la porte de son côté aussi bien sûr... :rirelol: ( HUM pardon <.< )


PDV Haruka

Je suis vraiment confuse. Tous ces événements... Je ne comprend vraiment pas. Peut-être ai-je attrapé la fièvre, et que c'est un délire ? Oui, ça ne peut-être que ça... Pourtant quand je vois Ueda-san enlacer cette femme et Aya réagir de cette manière, le doute me gagne. N'est ce vraiment que le fruit de mon imagination ? Suis-je seulement capable d'inventer quelque chose d'aussi invraisemblable et réaliste à la fois ?
Perdue dans mes pensées, je n'avais pas remarqué qu'Ayaka avait commencé à m'éloigner de la salle principale. Je me tord du mieux que je peux pour voir son visage. Sombre et effrayant... Elle nous mène dans une salle calme et un peu à l'écart. Je la regarde dans les yeux, penchant légèrement la tête sur le côté. Comme seule réponse à ma question muette, elle me prend dans ses bras et m'installe sur un lit. S'asseyant près de moi, elle me serre contre elle. De mon côté j’enlace sa taille de mes bras et enfuit ma tête dans son épaule. C'est dur et douloureux, mais la douceur de cette étreinte fraternelle en vaux la peine. Sans m'en rendre compte, je m'endors contre elle. J'espère que je ne lui causerais plus le moindre problème à partir de maintenant. J'espère... j'espère qu'elle pourra vivre pleinement la vie qui lui a été rendue. Je veux qu'elle soit heureuse...avec ou sans moi.

___________
NEVER FORGOT

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
~~~~~~~~~
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
~ "私ト一ツノ心臓ヲ" ~
Warau yorokobi, namida no shimai
Anata wa watashi de, watashi wa anata
Jiseki no nen wa itsushika kiete
Shinde mo kirei na anata ga hoshī

Spéciale dédicace à Mikoto [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas


avatar

Humeur : Le très détestable, détestable, détestable moi... va tout détruire ! Runpappa ~ https://www.youtube.com/watch?v=Ma4oH5oYM8w ~
Messages : 1204
Âge : 17

MessageSujet: Re: King's Game 2 - 王様ゲーム2 [DECONSEILLE AUX MOINS DE 16 ANS]   Mer 29 Avr - 22:54

"Il est temps d'apporter un peu changement. Vous devez être surpris de recevoir un ordre aussi tôt, mais cette charmant jeune femme ayant quelque peut ruiner l'effet dramatique de ce magnifique spectacle qu'était cette fille en pleine agonie, je me dois de m'excuser auprès de vous en vous offrant généreusement ce nouvel ordre ! Bon, tout d'abord je souhaite la bienvenue aux tout nouveaux participant de ce King's Game ! Je vois qu'il y a beaucoup d'anciens participants, et je suis heureux que vous puissiez rejouer à ce magnifique jeu qu'est le mien. Ceci étant dit, la liste des participants a été légèrement rallongée. Pour ce qui concerne les ex-fantômes ayant suivis leurs proches, ils subiront le même sort qu'eux si jamais ils venaient à être punis. Et ma petite Kurosawa, ne t'inquiète pas, ton message a bien été pris en compte. Patiente encore un peu... Concernant le prochain ordre, voici :

La patiente n°22, Chiemi Honda, doit avoir un rapport sexuel avec la personne de son choix dans les 10 minutes. Si l'ordre n'est pas exécuté, elle perdra sa main droite. Cette sanction ne concerne pas Misaki Nakajima.

The King"

___________
NEVER FORGOT

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
~~~~~~~~~
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
~ "私ト一ツノ心臓ヲ" ~
Warau yorokobi, namida no shimai
Anata wa watashi de, watashi wa anata
Jiseki no nen wa itsushika kiete
Shinde mo kirei na anata ga hoshī

Spéciale dédicace à Mikoto [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas


avatar

Emploi/loisirs : Confisquer les ciseaux d'Haruka et corriger les fautes sur le forum.
Humeur : Bof bof, passable cependant.
Messages : 1988
Âge : 19

MessageSujet: Re: King's Game 2 - 王様ゲーム2 [DECONSEILLE AUX MOINS DE 16 ANS]   Jeu 30 Avr - 16:14

PDV Nobuaki :


Je ne sais pas quoi faire. Peut-être commencer par visiter cet endroit inconnu ? J'aterris dans ce qui semble une salle commune. L'écran immobile de la télé attire mon regard. Déjà 3 minutes que l'ordre a été lancé. Il faut que je trouve Chiemi, vite, il est hors de question qu'elle soit punie. Faire le chemin en sens inverse. Trouver la chambre. Ouvrir la porte. Qui est fermée. S'énerver dessus. Entendre des voix étonnées à l'intérieur. Prendre une grande inspiration et se lancer :

"Pourquoi la porte est fermée ?
-Elle est bloquée. La poignée est cassée, et une armoire bloque le chemin.
-Une... armoire ? Co...
-Tu voulais quoi ?
-Il... il y a un nouvel ordre... qui te concerne Chiemi... Tu... enfin il te reste 6 minutes pour... coucher avec quelqu'un.
-...
-Ne t'inquiète pas Chiemi, je vais trouver de quoi ouvrir la porte et...
-Sinon quoi ?
-Tu vas perdre une main.
-Misa aussi sera punie ?
-... Oui. Bon, je me dépêche de trouver quelque chose pour décoincer cette porte."
PDV Misa


Chiemi... Si rien ne se passe elle va être punie. Et par ma faute... Tremblante, et fixant l'armoire, je commence à déboutonner ma chemise et me déshabiller. J'ai presque fini quand, n'y tenant plus, je jette un coup d’œil sans sa direction. Son visage est à la fois interrogatif et craintif. Je me jette dans ses bras, ce qui la rallonge :

"Mais Chiemi, je ne veux pas que tu sois punie ! En plus, vu qu'on est coincées ici, ce sera ma faute, et ça ne je veux pas !"

Je me rends compte que je commence à devenir hystérique. Elle semble hésitante, mais finalement passe ses bras autour de moi pour me réconforter. Le contact de son corps sur ma peau froide est agréable, je dois bien l'avouer. J'en profite quelques secondes encore, puis commence timidement à l'embrasser. Elle se raidit quand mes mains frôlent sa peau et ouvrent sa chemise, mais à force de caresses elle finit par se détendre légèrement au bout d'une minute. J'essaie de ne pas trop penser à ce que je suis en train et surtout vais faire, sinon je ne parviendrai pas à aller au bout. Jamais je n'avais imaginé que ça se passerait de cette manière, ni pour elle ni pour moi. Elle se laisse faire, prenant sans doute sur elle. C'est compliqué pour nous deux. Malheureusement, le temps manque pour que je la mette vraiment à l'aise et y prenne moi aussi une part de plaisir. Ça se passe de manière forcée, alors ça me rebute un peu, j'ai le sentiment de l'y obliger, de le faire sans son véritable consentement. Je voudrais me dire qu'elle en a un minimum envie, afin que plus tard je ne puisse pas me dire que je l'ai... violée. Le mot est dur, mais c'est celui qui correspond. Au moment fatidique, je ferme les yeux, ne supportais plus de la voir, et ne voulant pas faire face à un regard accusateur, un visage de victime. J'entends qu'elle a mal, mais je ne peux pas m'arrêter, je suis obligée de continuer, au moins encore un peu, pour que ça soit enregistré comme l'exécution de l'ordre. J'espère juste ne pas avoir trop attendu. C'est quelque chose que je ne me pardonnerai pas. 
Nous nous rhabillons ensuite en silence, sans vraiment nous regarder. C'est en regardant une chaise que j'ai une illumination. Je la prends, et me dirige vers la porte. Je commence avec le pied de la chaise à taper sur les gonds de la porte, aussi fort que je peux. Oui, ils se déforment. Finalement le premier lâche, bientôt suivi du deuxième. Ils n'ont pas investit dans des pertes solides, et j'avais déjà vu un patient en isolement le faire. Quand les gardiens s'en sont rendu compte, le patient a mystérieusement disparu, et ceux qui l'avaient vu ou entendu d'un coup, sous la menace d'un sort identique, ont oublié. Je me tourne vers Chiemi, affichant un pauvre sourire :

"C'est bon, on peut sortir en poussant la porte du coup.
-Misa... tu... tu n'aurais pas tout simplement pu t'en souvenir avant ?
-Mais c'est la chaise qui m'y a fait penser !
-La chaise qui est là depuis que je suis arrivée ici.
-..."

Elle pousse un profond soupir, préférant ne pas poursuivre cette discussion, et monte sur l'armoire, puis pousse la porte. En la voyant tomber en avant avec la porte je me dis que j'aurais dû la prévenir que la porte allait s'ouvrir sans résistance. Oh misa, il faudrait vraiment que tu réfléchisses par moments ! Je me précipite pour voir comment elle va et me retrouve une fois de plus allongée sur elle. Cette armoire... Encore une fois j'avais oublié qu'elle se trouvait sur ma route, comme le lit à l'internat...
Un grognement venant de sous la porte nous fait relever toutes les deux en vitesse. Je ne peux m'empêcher de pousser une petite exclamation en découvrant la personne dessous, un tournevis à la main :

"Nobuaki !
-Non, le Père Noël... J'allais commencer à dévisser quand j'ai entendu des bruits. J'ai essayé de comprendre ce qui se passait dans la chambre, mais la porte m'est tombée dessus avant que je n'ai pu me pousser. Je n'ai pas pu faire plus vite Chiemi, je suis désolée, il reste deux minutes et...
-Deux minutes ? Oh, tout va bien alors, heureusement... Mais attends, tu veux dire que tu es resté derrière la porte tout le temps ?
-Juste le temps d'aller chercher un tournevis dans la salle des outils. Mais pourquoi..."

Il nous regarde tour à tour, et une lueur s'allume dans son regard quand il comprend enfin.

"Vous... vous l'avez..."

Il commence à rire de manière hystérique, en se relevant, avant de continuer, d'un ton où la colère monte progressivement :

"Oh ma Chiemi, jusqu'où tu iras pour cette fille... Tu es tellement bête, mais je t'aime comme tu es. Franchement, je ne comprends pas ! C'est... injuste ! Cette fille, u vas aller jusque là avec cette fille... simplement pour éviter qu'elle ne soit blessée hein ? Je t'ai dit ça, parce que je n'imaginais pas une seconde que tu oserais le faire avec elle. Et mon seul but était que tu conserves ta main, je te connais, je savais que si je t'avais dit la vérité, à savoir que la punition ne concernait que toi, tu ne l'aurais jamais fait ! Pourtant elle ne le mérite pas ! Et tu ne te rends même pas compte de la vérité ! Cette fille, derrière ses airs innocents est vicieuse ! Je ne dis pas qu'elle fait exprès d'être maladroite pour cacher la vérité, mais on la connait comme la douce, innocente et émotive Misaki ! Hors comment fais-tu, toi qui es toujours avec elle, pour ne rien voir ? Tu ne t'es vraiment pas encore aperçue de la vérité ? Du fait que cette fille ne t'aime pas en amour, que tu es juste sa meilleure amie pour elle, mais que comme tu es tout pour elle, elle ne supporterait pas de te faire souffrir en t'annonçant la vérité, alors elle te fait croire que tes sentiments sont réciproques ! Après tout, si toi tu es heureuse, c'est assez pour elle et elle est aussi heureuse, donc faire semblant ne lui coûte pas tant que ça !"

Finalement il nous tourne le dos et s'en va. Pour ma part je me dépêche également de m'enfuir, tant que Chiemi ne réagit pas. Un endroit. Quelque part. Pour se cacher. Pitié. Un couloir réservé au personnel. Une pièce inutilisée. Un placard plein de poussière. De vieux vêtements comme remparts entre moi et les portes du placard. Le noir. Le silence. Je vais attendre ici. Attendre que ce jeu se finisse. Attendre quoi d'autre ? Je ne sais pas. Je ne veux pas.

___________
"Laisse le tourbillon de tes émotions t'emporter, il guidera
ta plume sur le papier, pour faire du rêve une part de réalité.
Un but inatteignable, c'est le fascinant cadeau de l'écriture,
qui devient poison dès que l'on s'en approche un peu trop."


Ask

Merci à ma petite Haruka chérie pour cette merveilleuse signature que j'aime beaucoup,
l'atmosphère qui s'en dégage est sublime *-*
Un superbe cadeau pour mes 16 ans... [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Spoiler:
 


Un autre grand merci à Haruka pour ces deux signatures et cet avatar,
offerts pour les 17 ans.
Le temps passe mais je t'aime toujours autant [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Spoiler:
 


Dernière édition par Plume Noire le Mer 1 Juin - 19:48, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas


avatar

Humeur : Le très détestable, détestable, détestable moi... va tout détruire ! Runpappa ~ https://www.youtube.com/watch?v=Ma4oH5oYM8w ~
Messages : 1204
Âge : 17

MessageSujet: Re: King's Game 2 - 王様ゲーム2 [DECONSEILLE AUX MOINS DE 16 ANS]   Jeu 30 Avr - 17:17

PDV Chiemi

Pense-t-il vraiment que je n'ai rien remarqué ? Me prend-t-il pour une idiote ? Misa pourrait bien y mettre toute la volonté du monde, elle ne pourrait jamais jouer à la perfection un rôle tel que celui-ci. Ce n'est pas pour rien que je me pose des questions aussi souvent. Le fait qu'elle soit partie en courant ainsi semble confirmer mes soupçons et les dire de Nobuaki. Peut-être que je me trompe une fois de plus sur ses sentiments, mais je préfère partir sur ces pensées défaitiste plutôt que de me prendre un coup de poignard dans le cœur plus tard. Quoi qu'il en soit, je suis désolée que Misa se sente obligée d'être amoureuse, tout cela pour ne pas me blesser. Cela est peut-être plus douloureux que de savoir qu'elle ne m'apprécie que comme une amie. Ce n'est pas pour rien que je ne l'embrasse jamais de mon plein grès. En ce qui concerne ce qui c'est passé plus tôt... Il n'y a que moi qui sera vraiment marqué par cela, aussi bien physiquement que moralement. Néanmoins si j'avais su que la punition ne concernait que moi, j'aurais préféré perdre ma main. Nobuaki a totalement raison sur ce point.
Je tourne la tête vers la direction qu'a pris Misa. Je ne vais pas la suivre. Elle a besoin de se calmer, de réfléchir à ce qu'elle fera ensuite. J'espère qu'elle décidera de me dire la vérité. Depuis qu'elle est revenue, je m'évertue à couvrir mon cœur de pierre et de ronces. Ceci devrait absorber le choc quand elle viendra me dire que je ne suis rien de plus qu'une amie, du moins en apparence. Je me dirige en traînant des pieds vers la pièce commune. Il y a beaucoup plus de monde que dans mon souvenir, et je vois aussi Kana du coin de l’œil. Ils sont sans doute arrivés ici de la même façon que Nobuaki. M'écroulant sur un fauteuil, je balaye la pièce du regard. J'avise Nobuaki à l'autre bout de la salle ; j'aimerais aller lui dire ses quatre vérité mais un coup d’œil au jeune homme toujours plié sur sa jambe me dit que j'en ai déjà assez fait aujourd'hui. Je continu mon examen de la salle. Je me crispe en voyant un visage familier. Ôno ?! comment...?  Je commence à grincer des dents, mais me reprend. Misa m'avait beaucoup parlé de lui et avait l'air de l'apprécier énormément. Elle sera sans doute heureuse de savoir qu'il est ici aussi... Ou totalement paniqué de le savoir dans le même pétrin que nous. Je lève la tête vers les néons. J'espère que lui prendra soin d'elle.

___________
NEVER FORGOT

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
~~~~~~~~~
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
~ "私ト一ツノ心臓ヲ" ~
Warau yorokobi, namida no shimai
Anata wa watashi de, watashi wa anata
Jiseki no nen wa itsushika kiete
Shinde mo kirei na anata ga hoshī

Spéciale dédicace à Mikoto [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas


avatar

Emploi/loisirs : Confisquer les ciseaux d'Haruka et corriger les fautes sur le forum.
Humeur : Bof bof, passable cependant.
Messages : 1988
Âge : 19

MessageSujet: Re: King's Game 2 - 王様ゲーム2 [DECONSEILLE AUX MOINS DE 16 ANS]   Jeu 30 Avr - 17:36

PDV Misa :


Je ne sais au bout de combien de temps, en ayant perdu la notion, et ayant somnolé, j'entends du bruit dans la pièce. Le placard est ouvert. Je cligne des yeux avant de reconnaître la personne qui se tient devant moi : Hideki.

___________
"Laisse le tourbillon de tes émotions t'emporter, il guidera
ta plume sur le papier, pour faire du rêve une part de réalité.
Un but inatteignable, c'est le fascinant cadeau de l'écriture,
qui devient poison dès que l'on s'en approche un peu trop."


Ask

Merci à ma petite Haruka chérie pour cette merveilleuse signature que j'aime beaucoup,
l'atmosphère qui s'en dégage est sublime *-*
Un superbe cadeau pour mes 16 ans... [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Spoiler:
 


Un autre grand merci à Haruka pour ces deux signatures et cet avatar,
offerts pour les 17 ans.
Le temps passe mais je t'aime toujours autant [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas


avatar

Emploi/loisirs : Être fou
Humeur : Fou et tout simplement fou
Messages : 1675
Âge : 17

MessageSujet: Re: King's Game 2 - 王様ゲーム2 [DECONSEILLE AUX MOINS DE 16 ANS]   Ven 1 Mai - 19:20

Hideki avait vu l'ordre. Le temps avait coulé aussi rapidement que le vent fait voler une plume. Il aperçut de loin sa soeur, avec sa main intacte. Ainsi elle l'avait fait. il plongea dans son esprit et comprit avec qui... Misa.
Où était-elle désormais ? Il faudrait bien qu'un jour elle s'explique. Hideki n'était pas entièrement dupe, et il se doutait bien qu'il y avait quelque chose que Misa ne disait pas... Aimait-elle réellement Chiemi ?
Il partit à sa recherche. Il était temps qu'elle réponde.

___________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
     La vie est dure, nous avons beau cherché à la rendre meilleure, il suffit d'un instant d'inattention, un seul moment où nous n'agissons plus pour qu'une flamme s'éteigne.
     Le temps file, parfois lentement d'autre fois rapidement. Mais pourquoi doit-il en plus de ça tout détruire sur son chemin. Tout est éphémère malgré les dires des autres. Une amitié finie toujours par mourir sans aucune raison apparente.
     Nous sommes nos propres démons, mais se combattre est inutile, le seul moyen de vaincre l'ennemi est de le connaître ainsi que de le comprendre. Connaissez-vous, écoutez-vous, respectez-vous, comprenez-vous mais surtout, ne vous blessez pas, une plaie béante et irréparable ferait son apparition au fond de vous.
     Tu cours, tu cours pour échapper à ton destin. Retourne-toi et affronte-le. La meilleur façon de vivre est de survivre.
Revenir en haut Aller en bas


avatar

Humeur : Gneuh.
Messages : 2145

MessageSujet: Re: King's Game 2 - 王様ゲーム2 [DECONSEILLE AUX MOINS DE 16 ANS]   Sam 2 Mai - 21:55

Parfois… les gens pensent tous la même chose quand un enfant perd ses parents. Ils ont d’abord la compassion, la pitié puis vient alors le désespoir et l’inquiétude mais après… tout cela s’en va, comme si tout allé de nouveau bien. Mais moi, je trouve ses gens idiots. Car tous ne va pas mieux, je voyais dans leurs yeux cette paranoïa de me voir isolé et seul alors que je restais fort. La tristesse ne franchissait pas les frontières que j’avais bâtit dans mon âme. J’étais le même garçon, mais maintenant, tous cela à changer. Sauf que je ne comprends pas… J’ai beau me posé et me reposé la question « Pourquoi », la réponse ne vient pas. Dites-moi la réponse… pourquoi sont-ils là, devant moi ? Alors qu’il y’a dix ans je les ai vu mourir… Dites le moi ! Le roi pourra peut-être me le dire, lui, qui est la cause de tout ça ! Oui… donnez-moi la réponse… par pitié.

Les minutes s’écoulèrent dans un flot de pensées et dans un échange infini de regards incompris. Je cligne plusieurs fois des yeux, laissant échapper plusieurs larmes avant de faire un pas en avant, puis deux, puis trois. Je m’arrête, je le dévisage. Il a ses même chaussures cirées, cette même blouse blanche avec l’insigne de son ancien cabinet, cette chainette autour du coup camouflée sous une cravate impeccable puis cette paire de lunettes noires. Un autre pas, quatre, cinq. Je m’arrête, je la dévisage. Elle porte cette même robe à fleur que j’aimais bien, cette broche en forme de cygne et ce parfum à la violette. Je marche encore, encore, sans être sûr de moi puis je m’arrête devant eux. Je n’arrive pas à prononcer leurs noms mais ils le font à ma place avant de nous prendre dans leurs bras, avec Kana qui était avec eux bien avant moi. Je ne peux m’empêcher de me mettre à genoux, tout comme le fait mon père quand je sens ses deux mains froides sur mes tempes.

Donnez-moi la réponse… pourquoi sont-ils tous les trois obligé de vivre le même enfer que moi et que nous tous ici réunis. Pas eux… par pitié, il mérite la vie tranquille… non pas eux.

L’espace d’un instant je vois Ayaka bousculant ma sœur, comme si la jalousie s’emparait d’elle, mais je n’ai pas la force de la voir et de lui faire la morale encore une fois car… Car je sens encore de nouveaux vertiges, dans mon corps et dans mon regard ravagé par les larmes. Tout devient troubles dans les mains de Papa, tout devient troubles à cause de mon poignet et tout devient troubles dans ma tête jusqu’à ce que le malaise m’aveugle.

Donnez-moi la réponse…
Revenir en haut Aller en bas


avatar

Emploi/loisirs : Confisquer les ciseaux d'Haruka et corriger les fautes sur le forum.
Humeur : Bof bof, passable cependant.
Messages : 1988
Âge : 19

MessageSujet: Re: King's Game 2 - 王様ゲーム2 [DECONSEILLE AUX MOINS DE 16 ANS]   Lun 4 Mai - 0:31

PDV Misa :


La surprise nous tient immobiles quelques secondes puis il s'écarte pour me laisser sortir. Evidemment je tente de m'enfuir mais il ne m'en laisse pas l'occasion, attrapant fermement mon bras au passage. J'ai peur, je veux lutter mais cela ne le fait que resserrer sa prise.

"Toi et moi devons avoir une petite discussion, Misaki. Il y a diverses choses que tu vas devoir m'expliquer."

Je me mords la lèvre et abandonne tout espoir de fuite. Ainsi je le laisse me guider sur le lit, m'y assoit comme il m'indique et attend, tête basse, la sentence. Je me sens comme une condamée, prête et attachée, mais qui ne sait pas quand le courant va être branché ou quand la lame va tomber. Que va-t-il me demander ? quoique ce soit, il ne me laissera pas sortir tant qu'il n'obtiendra pas une réponse qu'il juge satisfaisante, je le sais.

___________
"Laisse le tourbillon de tes émotions t'emporter, il guidera
ta plume sur le papier, pour faire du rêve une part de réalité.
Un but inatteignable, c'est le fascinant cadeau de l'écriture,
qui devient poison dès que l'on s'en approche un peu trop."


Ask

Merci à ma petite Haruka chérie pour cette merveilleuse signature que j'aime beaucoup,
l'atmosphère qui s'en dégage est sublime *-*
Un superbe cadeau pour mes 16 ans... [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Spoiler:
 


Un autre grand merci à Haruka pour ces deux signatures et cet avatar,
offerts pour les 17 ans.
Le temps passe mais je t'aime toujours autant [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas


avatar

Emploi/loisirs : Être fou
Humeur : Fou et tout simplement fou
Messages : 1675
Âge : 17

MessageSujet: Re: King's Game 2 - 王様ゲーム2 [DECONSEILLE AUX MOINS DE 16 ANS]   Lun 4 Mai - 15:19

Post très très très très court car je n'ai strictement rien à dire...

Une fois arrivés dans la pièce où il avait décidé de mener Misa, il l'invita à s'asseoir avant de lui dire simplement et brutalement :
"Est-ce que tu l'aimes ? Ne me mens pas. S'il le faut j'irai chercher en toi. Raito m'a indiqué que je pouvais le faire, alors ne mens pas."
Ceci étant dit, il attendit patiemment la réponse.

___________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
     La vie est dure, nous avons beau cherché à la rendre meilleure, il suffit d'un instant d'inattention, un seul moment où nous n'agissons plus pour qu'une flamme s'éteigne.
     Le temps file, parfois lentement d'autre fois rapidement. Mais pourquoi doit-il en plus de ça tout détruire sur son chemin. Tout est éphémère malgré les dires des autres. Une amitié finie toujours par mourir sans aucune raison apparente.
     Nous sommes nos propres démons, mais se combattre est inutile, le seul moyen de vaincre l'ennemi est de le connaître ainsi que de le comprendre. Connaissez-vous, écoutez-vous, respectez-vous, comprenez-vous mais surtout, ne vous blessez pas, une plaie béante et irréparable ferait son apparition au fond de vous.
     Tu cours, tu cours pour échapper à ton destin. Retourne-toi et affronte-le. La meilleur façon de vivre est de survivre.
Revenir en haut Aller en bas


avatar

Emploi/loisirs : Confisquer les ciseaux d'Haruka et corriger les fautes sur le forum.
Humeur : Bof bof, passable cependant.
Messages : 1988
Âge : 19

MessageSujet: Re: King's Game 2 - 王様ゲーム2 [DECONSEILLE AUX MOINS DE 16 ANS]   Lun 4 Mai - 16:43

PDV Misa :


Je me raidis en entendant sa question. Je pensais bien qu'il me demanderait quelque chose d'approchant, mais pas de manière si immédiate ni directe. Et que lui répondre ? Impossible de le regarder. Tête basse, je m'agite sur moi-même, et panique. Je commence à me gratter le poignet, de manière de plus en plus frénétique mais il m'arrête très vite, prend mon menton dans sa main et me force à le regarder :

"Eh bien ?
-Je... Tu ne pourrais pas me lâcher avant ?
-Aurais-tu par hasard des choses à cacher ? Que tu le veuilles ou non, je le saurai. De la manière douce ou forte.
-Et après ? Pourquoi tu veux savoir ?
-Ce sont mes affaires. Une question à la fois.
-Je... Non je n'ai rien à cacher et aucune raison de mentir, c'est juste que pour moi ce sont des questions qui ne se posent pas. Et puis je suis plus que gêner de devoir y répondre. Mais... Oui je l'aime Chiemi si c'est ce que tu veux savoir."

___________
"Laisse le tourbillon de tes émotions t'emporter, il guidera
ta plume sur le papier, pour faire du rêve une part de réalité.
Un but inatteignable, c'est le fascinant cadeau de l'écriture,
qui devient poison dès que l'on s'en approche un peu trop."


Ask

Merci à ma petite Haruka chérie pour cette merveilleuse signature que j'aime beaucoup,
l'atmosphère qui s'en dégage est sublime *-*
Un superbe cadeau pour mes 16 ans... [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Spoiler:
 


Un autre grand merci à Haruka pour ces deux signatures et cet avatar,
offerts pour les 17 ans.
Le temps passe mais je t'aime toujours autant [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas


avatar

Emploi/loisirs : Être fou
Humeur : Fou et tout simplement fou
Messages : 1675
Âge : 17

MessageSujet: Re: King's Game 2 - 王様ゲーム2 [DECONSEILLE AUX MOINS DE 16 ANS]   Jeu 7 Mai - 10:06

Ce post s'est fait atomiser par un poney arc-en-ciel, lol.

-EDIT Haru

___________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
     La vie est dure, nous avons beau cherché à la rendre meilleure, il suffit d'un instant d'inattention, un seul moment où nous n'agissons plus pour qu'une flamme s'éteigne.
     Le temps file, parfois lentement d'autre fois rapidement. Mais pourquoi doit-il en plus de ça tout détruire sur son chemin. Tout est éphémère malgré les dires des autres. Une amitié finie toujours par mourir sans aucune raison apparente.
     Nous sommes nos propres démons, mais se combattre est inutile, le seul moyen de vaincre l'ennemi est de le connaître ainsi que de le comprendre. Connaissez-vous, écoutez-vous, respectez-vous, comprenez-vous mais surtout, ne vous blessez pas, une plaie béante et irréparable ferait son apparition au fond de vous.
     Tu cours, tu cours pour échapper à ton destin. Retourne-toi et affronte-le. La meilleur façon de vivre est de survivre.


Dernière édition par Kao le Ven 8 Mai - 9:58, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas


avatar

Emploi/loisirs : Confisquer les ciseaux d'Haruka et corriger les fautes sur le forum.
Humeur : Bof bof, passable cependant.
Messages : 1988
Âge : 19

MessageSujet: Re: King's Game 2 - 王様ゲーム2 [DECONSEILLE AUX MOINS DE 16 ANS]   Ven 8 Mai - 0:38

PDV Ayaka :


Je me réveille un peu plus tard, à cause d'une douleur dans le cou. Assise et appuyée contre Haruka n'était peut-être pas la meilleure option pour un sommeil réparateur... Je me lève doucement et l'allonge sans la réveiller. Je voudrais faire un petit tour toute seule, sans pour autant qu'elle ne se sente abandonner... J'en profite pour faire un détour par la cuisine. Je suis un instant tentée par les couteaux, mais finalement les laisse à leur place. On va être une gentille fille bien sage et éviter de se faire remarquer en causant du bazar. Je sors donc de la pièce, et ma promène dans les couloirs. Accompagnée de la malchance il faut croire. Puisque je croise Mei. Je décide de simplement l'ignorer et passer à côté d'elle, puisque c'est mon chemin. Elle en décide autrement avec sa balayette. Rire alors que je suis à terre. Elle l'aura cherché, pourtant j'avais pris une bonne résolution. Mais il ne faut pas jouer avec le feu, sinon on s'y brûle.
Je me relève donc, et lui saute à la gorge. Littéralement. Elle est jetée au sol, moi à genoux sur sa poitrine et serrant de mes deux mains son cou. Elle se débat, avec la force du désespoir, car elle a vu la lueur dans mon regard. Elle me griffe, tente de me frappe dans les côtes, mais cela ne me fait rien, je suis trop concentrée. Serrer, de plus en plus. Elle suffoque assez vite, à peine quelques minutes. Cinq minutes après qu'elle se soit immobilisée je pense enfin à la lâcher. Mes mains sont raides d'avoir été contractées tout ce temps. J'observe le corps sans vie sur lequel je suis assise. Je l'ai tuée. Par colère et jalousie. Et je ne ressens... rien.
Je me lève avant que quelqu'un de censé dans cet endroit n'arrive, et retourne auprès d'Haruka. Elle dort toujours. Je décide de prendre une douche. Quand je sors de la salle de bain elle me regarde. A son expression, elle s'est réveillée il y a peu, avec le bruit de l'eau sans doute. Une fois de plus je m'assoie à côté d'elle et la serre contre moi. Je me demande ce qu'elle penserait de moi si elle savait que je viens de tuer de sang-froid simplement parce que je n'aimais pas cette personne, et que cela ne me fait rien. Je sais qu'elle a une petite sœur, je ne l'ai jamais oublié. Mais cela ne m'a pas arrêtée.
PDV Misa :


"Je me demande réellement quelle définition tu donnes au terme "aimer".
-Je n'ai pas de leçon à recevoir de celui qui fait sauter l'internat alors que sa sœur est encore dedans !
-Et qui a été ici, même sans savoir qui il était ? Qui a fait revenir Misa, cette personne tant aimée par Chiemi ?
-Je..."
Au bout de quelques secondes seulement je prends la fuite, pour aller dans une autre chambre de l'espace réservé au personnel. Je tourne en rond, me prenant la tête entre les mains. Que faire ? Que faire ? J'ai besoin de me calmer, comment me calmer ? La salle de bain. L'eau brûlante qui agresse la peau et fait mal. Cela a toujours marché. Progressivement je me détends sous le jet. Mais la boule au ventre est toujours là. J'observe mes bras. Les cicatrices sont toujours là. Et le seront sans doute à jamais... J'enfile des vêtements trouvés dans l'armoire. Je commence à avoir mal à la tête. Je vais dans l'armoire à pharmacie voir si je ne trouve pas un cachet contre cette douleur. Et là je les vois. J'hésite. Non, je ne dois pas... Pourtant, la dernière fois... Rien qu'une, une unique, pour se convaincre que cela n'est rien et ne règle pas le problème... Je suis faible, et me laisse tenter.
Je me reconnecte à la réalité quand on m'arrache les ciseaux de la main et me relève de force, pour me mettre contre un mur, les bras au-dessus de la tête. Que... Que s'est-il passé ? J'ai eu un moment d'absence ? Je réalise qui se trouve en face de moi :

"Ô... Ôno ?!
-Itsuo, depuis le temps quand même...
-Mais... mais... que... tu es ici ?! Pourtant, seuls les morts sont revenus...
-Eh bien disons... certains ont repris une vie plus ou moins normales après. D'autres ont disparu, comme Chiemi. Et d'autres sont restés dans les journaux, comme toi... Jeune fille transpercée par une barre de fer, le seul corps témoignant de ce qu'il s'était passé de macabre... Et pourtant tu es là... C'est incroyable.
-Et toi ?
-Oh moi... disons que volontairement je suis resté trop longtemps sous l'eau dans un lac... Je sais, dis comme ça c'est un peu futile, mais j'en avais marre de vivre sans but, alors... Voilà pourquoi ne je suis pas plus étonné que ça que tu sois revenue à la vie, puisque moi aussi..."

Je reste abasourdie alors qu'il m'embrasse.

"Pour te souhaiter la bienvenue chez les vivants. Et être morte si stupidement.
-Dis-tu.
-Sauf que moi, je ne m'ouvre pas les bras. Tu as fait quoi, une dizaine de coupures avant que je n'arrive ? Et à en juger par les cicatrices, ce n'est pas la première fois. Tu aurais continué jusqu'où hein ?
-Je... lâche-moi !
-Plus tu te débats, et moins j'ai envie de te lâcher. Ce qui m'ennuie un peu, car vu comme le sang coule, c'est assez profond. C'est bien, tu te calmes."

Il me traîne dans la chambre et de sa main libre attrape un drap dans l'armoire. Il en noue une extrémité autour de ma taille et l'autre à son poignet.

"Mais que...
-Pour être sûr que tu ne t'enfuis pas.
-On dirait une sorte de laisse...
-Mais s'en est une. Comme ça au moins je sais que tu ne cours pas partout dans le bâtiment en te vidant de ton sang. Allez, maintenant arrête de râler et viens avec moi dans la salle de bain, que je bande tes bras..."

Je n'ai pas d'autre choix que de lui obéir. En même temps, j'essaie d'en apprendre un peu plus sur lui :

"Et sinon, qu'est-ce que tu as fait après ?
-Oh, transféré dans une nouvelle école, mais je n'avais plus du tout envie de travailler. Alors à la place j'ai appris quelques trucs utiles, comme par exemple apprendre à faire des nœuds très solides et difficiles à retirer, comme celui qui te retient dans la laisse.
-Pourquoi une laisse, je ne suis pas un chien !
-Je l'ai dit, simple précaution. Et puis comme ça tu es à moi. Et surtout parce que c'est drôle.
-Je ne trouve pas.
-Justement. Enfin bon... au bout de quelques mois seulement j'en ai eu marre, alors je suis allé faire un tour dans l'étendue d'eau, et tu connais la suite. Voilà c'est bon j'ai fini. Je vais te ramener à ta maîtresse à présent, pauvre petite chose délicate et perdue..."

Il s'approche de moi et passe sa main sur ma tête comme si j'étais un animal. J'essaie de me débattre en rougissant.

"Elle reprend ses anciennes habitudes, comme elle est mignonne...
-Arrête.
-Et que se passe-t-il si je l'embrasse encore une fois ?
-Tu ne..."

Pourtant il le fait. Toujours en gardant le sourire. J'essaie de reculer pour couper court au baiser mais il me suit, ce qui fait que je me retrouve étendue par terre, avec lui allongé sur moi. Je ne crois pas avoir été plus rouge et gênée. Je tourne brusquement la tête sur le côté, et ne le regardant pas :

"C'est bon, tu as fini de t'amuser ? Ou tu comptes m'enfermer ici et faire de moi ton esclave sexuelle peut-être ?
-Eh calme-toi, tu as gagné, je ta ramène chez ta maîtresse.
-Je ne suis pas une chienne !
-Seulement, sans Chiemi, tu te retrouves totalement perdue...
-...
-Et ne t'inquiètes pas, je sais où elle est.
-..."

Je le suis hors de la pièce et dans les couloirs. C'est seulement à ce moment que je réalise. Non, Chiemi... Je... je ne peux pas la regarder en face, je ne... Je me braque d'un coup et m'arrête net. Mais Itsuo ne semble pas y accorder grand importance. Quand le tissu se tend il se contente d'avancer, en donnant un coup sec du bras. Avec un petit cri je pars en avant et m'étale au sol. Avant d'être traînée dessus. Au bout de quelques mètres il s'arrête et se tourne vers moi. J'en profite pour m’asseoir par terre, dos et jambes bien droits :

"Tu ne veux plus avancer ?
-Non.
-Pas grave. Comme ça tu nettoieras un peu le sol avec ta jupe en même temps."

Pour toute réponse je croise les bras et lui tire la langue. En riant il se remet à avancer, et me tirer par terre. C'est comme ça que nous arrivons dans la salle commune. En apercevant au fond les cheveux de Chiemi, j'ai soudain très honte, et ferme les yeux.
Je sursaute en sentant une masse me tomber dessus et m'écraser au sol. C'est le dos d'Itsuo sur ma poitrine qui m'empêche de respirer, et les cheveux de Chiemi dans le visage de voir. Je les entends et sens simplement s'agiter, et finalement ils se relèvent. Pour se jeter à nouveau par terre devant mes yeux. Mais Chiemi est vite immobilisée et Itsuo se tient au-dessus d'elle.

"Heureux de te revoir Chiemi. Et d'avoir fait connaissance avec tes poings. Mais ne t'en fais pas, je ne lui ai rien fait de mal. Juste... la laisse, pour ne pas qu'elle s'enfuit. Et les bandages. Parce cette très jolie, charmante et attirante demoiselle était toute seule en train de s'ouvrir les bras. Mais je suis venu lui tenir compagnie. Et l'ai soignée. Puis me suis fait payer en nature. Non je... plai...sante... Franchement, tu étais obligée de viser là avec ton genou ?
-Tu ne touches pas Misa, sale... Attends, tu as dit qu'elle était blessée ? Où ça ? Lâche-moi espèce de..."

Aussitôt libérée elle vient à mes côtés et remonte de force les manches de mon vêtement. Pendant ce temps je garde la tête baissée, et pleure en silence.
Je rouvre les yeux. Le noir. Tout ceci n'avait donc été... qu'un rêve ? Terriblement réaliste, mais un simple amusement de mon imagination.

___________
"Laisse le tourbillon de tes émotions t'emporter, il guidera
ta plume sur le papier, pour faire du rêve une part de réalité.
Un but inatteignable, c'est le fascinant cadeau de l'écriture,
qui devient poison dès que l'on s'en approche un peu trop."


Ask

Merci à ma petite Haruka chérie pour cette merveilleuse signature que j'aime beaucoup,
l'atmosphère qui s'en dégage est sublime *-*
Un superbe cadeau pour mes 16 ans... [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Spoiler:
 


Un autre grand merci à Haruka pour ces deux signatures et cet avatar,
offerts pour les 17 ans.
Le temps passe mais je t'aime toujours autant [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas


avatar

Humeur : Le très détestable, détestable, détestable moi... va tout détruire ! Runpappa ~ https://www.youtube.com/watch?v=Ma4oH5oYM8w ~
Messages : 1204
Âge : 17

MessageSujet: Re: King's Game 2 - 王様ゲーム2 [DECONSEILLE AUX MOINS DE 16 ANS]   Dim 10 Mai - 11:49

" L'ordre a bien été exécuté. "

_______________________________

" Chose promise, chose dû. La patiente n°13, Ayaka Kurosawa, doit couper l'avant bras droit de la patiente n°2, Haruka Aihara. 5 min ( Je baisse le temps ici parce que 10min... c'est bcp quand même s: ) doivent s'être écoulées avant de tenter d'arrêter l’hémorragie ou désinfecter la plaie ( Je rajoute juste ça pour être sûre qu'on tente pas d'outre passé la règle [ et j'ai le droit vu que c'est moi qui fait les ordres huhu ] tout ce qui est pour la soigner, que ça lui fasse mal ou non, est interdit :3 En gros vous devait pas toucher à la plaie du tout, mis à part pour la faire. Donc même soigner pendant qu'on la fait ça marche pas [ dommage huhu ] J'espère que c'est plus clair pour tout le monde ~ Bisous Bisou <3 ). Si l'ordre est exécuté, comme promis, des médicaments seront envoyés. Si il n'est pas fait la patiente n°2, Haruka Aihara, deviendra aveugle. Il n'y aura aucunes autres chances d'obtenir ces médicaments.

The King."

___________
NEVER FORGOT

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
~~~~~~~~~
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
~ "私ト一ツノ心臓ヲ" ~
Warau yorokobi, namida no shimai
Anata wa watashi de, watashi wa anata
Jiseki no nen wa itsushika kiete
Shinde mo kirei na anata ga hoshī

Spéciale dédicace à Mikoto [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Dernière édition par Haruka le Jeu 9 Juil - 22:17, édité 6 fois
Revenir en haut Aller en bas


avatar

Humeur : Gneuh.
Messages : 2145

MessageSujet: Re: King's Game 2 - 王様ゲーム2 [DECONSEILLE AUX MOINS DE 16 ANS]   Lun 11 Mai - 13:50

(Petit post' que je devais faire il y a un moment, cela n'a pas énormément d'importance pour le déroulement de l'histoire en cours mais je tenais à le faire afin de vous éclairez au sujet de Kyouko...et voilà ~)

PDV Kyouko

Je suis Kyouko et mon nom est Midori. Je m’appelle Kyouko Midori. Je suis dans ce grand centre depuis beaucoup d’années, mais je ne me rappelle plus combien. Ici, les grands médecins soignent les gens malades… des gens qui ont des problèmes dans la tête, puis, après plusieurs années, pouf, ils sont guéris, puis ils s’en vont. Moi je suis ici depuis très longtemps, et je ne suis jamais ressortis… pourtant je n’ai pas de problèmes dans ma tête, Maman me l’a dit : je suis une petite fille qui va bien et qui n’est pas malade. Les grands médecins eux, ils disent le contraire. Ils m’ont enlevé de mon école car, d’après les autres, je parlais toute seule, sans raison. Mais ce n’est pas vrai… je parlais à Maman.
Quand Maman est partit, les autres personnes m’ont dit qu’elle était monté au ciel, mais la vérité, c’est qu’elle est resté ici, avec moi, sauf que les autres ne la voit plus. Je pense qu’elle est redescendue du ciel avec un super pouvoir. Elle est invisible, même moi je ne vois que son visage par moment. Mais surtout, elle sait tout. Depuis le début, elle me disait ce que les autres faisaient. Mais elle me le dit car elle sait que j’ai peur, et que ces histoires me réconfortent. Des histoires de gens qui s’aime et qui se parle gentiment. Sauf que depuis l’arriver de ce monsieur qui s’appelle « Le roi », les histoires ne sont plus aussi belles, les gens pleurent dedans. Et puis, c’est un secret mais, je sais que Maman me cache des choses, des choses bizarres qu’il se passe entre les gens et dans tout le centre. Peut être que c’est « Le Roi » qui est triste et qui est en colère contre les gens. Il a peut être un problème dans sa tête… comme les gens malades d’ici. C’est peut être pour ça qu’il est dans se centre d’ailleurs. Il doit se cacher quelque part et il attend peut être qu’on le retrouve… C’est triste.

Un peu avant l’arriver du « Roi », j’ai revu Yôsuke. Apparemment, il travaille comme les adultes maintenant, et soigne les autres comme les grands médecins du centre. Je le connais depuis longtemps et c’est mon meilleur copain, avec sa sœur Kana, qui est ma meilleure copine aussi. A l’école, j’ai promis de rester avec eux, mais je suis arrivé ici trop tôt avant qu’ils ne viennent.

Tout allait bien, mais depuis peu de temps, j’ai l’impression que tous ne va pas bien. Maman me regarde en pleurant, comme si quelque chose allait bientôt arriver. Et donc moi aussi je pleure la nuit, car les histoires ne sont plus du tout belles et jolies. Qu’est-ce qu’il se passe... ?

Aujourd’hui je n’ai pas voulu sortir, car j’avais peur de ce qu’il se passait derrière la porte. Maman m’a même dit de ne plus regarder la grande télé dans la salle principale, donc je reste ici. Sauf que, alors que je me préparais pour aller dormir aux côtés de Maman, un grand flashouillis blanc a éclairé la pièce, et je me suis mise à crier, car ma tête me faisais mal. Donc je criais et je pleurais jusqu’à ce que ça s’arrête et jusqu’à ce que je sente des bras autour de moi. Ces grands bras, tout doux et qui sentent bon, étaient ceux de Maman. Elle qui est revenu. Je pouvais la voir à présent et grâce à ça… je crois que c’est le plus beau jour de ma vie !
Revenir en haut Aller en bas


avatar

Humeur : Le très détestable, détestable, détestable moi... va tout détruire ! Runpappa ~ https://www.youtube.com/watch?v=Ma4oH5oYM8w ~
Messages : 1204
Âge : 17

MessageSujet: Re: King's Game 2 - 王様ゲーム2 [DECONSEILLE AUX MOINS DE 16 ANS]   Sam 16 Mai - 22:02

PDV Chiemi :

Je me lève d'un bond en lisant l'ordre affiché sur la grande télé au bout de la salle. Qu'est-ce que... une promesse ? Des médicaments ? Mais qu'est ce que c'est que cette histoire ? Couper le bras d'Haruka pour...des médicaments ?! Qui aurait pu demander une chose pareille ? La réponse me viens desuite : Kurosawa... Je reste pétrifiée plusieurs minutes, puis file clopin-clopant dans les couloirs. Je commence par aller voir dans notre dortoirs, puis fouille chaque pièce, une à une, ouvrant sans douceur chaque porte se dressant sur mon chemin. Le vacarme est tel que quelque autres pensionnaires viennent râler, mais je les repousse sans ménagement. Une jeune femme roule au sol et se met à geindre. Je passe mon chemin sans lui prêter trop d'attention. Finalement, je les trouve. Haruka et Kurosawa je veux dire. J'ai une seconde d'hésitation sur le pas de la porte. Pourquoi est-ce que je fais tout ça ? Après tout, Haruka n'est pas quelqu'un dont je suis particulièrement proche. Oui, mais... Elle m'a en quelque sorte été d'une grande aide pendant ma période de flou et de délire. Disons que je lui en dois une... Sortant de mes pensées, j'empoigne Kurosawa par le col et la jette hors de la pièce, sous le regard choquée d'Haruka, qui a dû se réveiller avec tout le boucan que j'ai causé. Kurosawa se contorsionne pour attraper mon poignet et tenter de le tordre, mais je la lâche avant qu'elle puisse faire quoi que ce soit. Elle me lance un regard hargneux et m’aboie dessus :

- Qu'est ce que tu fiches ?
- Qu'est ce que JE fiche ? Ça serait plutôt à moi de te poser la question !

Je jette un regard vers la porte et la ferme soigneusement. Je n'ai pas envie qu'Haru entende. Elle est trop fragile pour entendre. Je reprend donc en baissant d'un ton :

- C'est quoi cette "promesse" ? Et cet ordre ! Couper le bras d'Haru pour lui avoir des médicaments ? Ne me dis pas que c'est TOI qui a demandé ça ?!

___________
NEVER FORGOT

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
~~~~~~~~~
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
~ "私ト一ツノ心臓ヲ" ~
Warau yorokobi, namida no shimai
Anata wa watashi de, watashi wa anata
Jiseki no nen wa itsushika kiete
Shinde mo kirei na anata ga hoshī

Spéciale dédicace à Mikoto [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas


avatar

Emploi/loisirs : Confisquer les ciseaux d'Haruka et corriger les fautes sur le forum.
Humeur : Bof bof, passable cependant.
Messages : 1988
Âge : 19

MessageSujet: Re: King's Game 2 - 王様ゲーム2 [DECONSEILLE AUX MOINS DE 16 ANS]   Sam 16 Mai - 22:36

PDV Ayaka :


Mais que... qu'est-ce que c'est que cette histoire, de quoi elle me parle ? Soudain, j'ai un flash.

"Attends, tu parles de quoi là ? Tu veux dire que ya eu un ordre concernant des médicaments ? Reste là, Haruka ne doit pas quitter cette pièce !"

Je l'entends continuer à me parler mais pas le temps pour elle, je suis en train de courir dans les couloirs. Je m'accroche au chambranle de la porte pour ne pas tomber, le temps de lire ce qu'il est écrit sur la télé. C'est donc bien vrai... Mais il me demande ÇA !

"Sale enfo*ré, va te faire enc*ler !"

Bon, réfléchis. Pour commencer insulter la télé ne sert à rien. Je dois... Trouver Yosuke oui ! Il n'est pas là, évidemment. Où peut-il être... L'infirmerie peut-être ! Je repars en sprint à travers l'institut.
Il y est bien, mais allongé dans un lit, comme inconscient, et entouré de trois personnes. Qui se tournent vers moi au boucan que j'ai fait par mon arrivée. La fille tout de suite semble se raidir et se déplacer légèrement pour être entre moi et lui. Dans un autre contexte, je pourrais l'accepter, mais pas là. Je me contente de m'avancer vers elle, et brusquement la pousser au sol. Yosuke est bien inconscient. Et la confusion règne, on tente de m'attraper pour m'éloigner de lui mais je me débats et me libère, et saute vers le lavabo. J'attrape un verre que je remplis avant de le lancer sur son visage. Il se réveille en sursaut, comme une personne dont le cœur s'est arrêté et vient de repartir. Alors qu'on me fait barrière pour le protéger, j'arrive quand même à me frayer un chemin jusqu'à lui. La personne qui m'arrêtera en cours de route alors que je suis décidée à aller à aller d'un point A à un point B n'est pas encore née. Je dois probablement passer pour une folle aux yeux des autres, mais après tout je n'ai jamais accordé d'importance à la manière dont j'étais considérée, et c'est un asile ici après tout... Je l'attrape par les épaules alors qu'il est à moitié relevé pour qu'il m'accorde toute son attention. Peut-être que mon visage grave et ma voix à la fois calme et menaçante l'aide :

"Yosuke, j'ai besoin de toi. Maintenant. Tu ne peux pas refuser. Mais je ne t'expliquerai la situation qu'en privé, il faut que ces trois personnes acceptent de quitter la pièce. Je leur donne trente secondes. Sinon JE me chargerai de les faire sortir d'ici, et de manière à ce qu'ils n'essaient pas de revenir, peut-être parce qu'ils en seront incapables... Et tu sais que j'en suis capable. Le décompte commence maintenant."

___________
"Laisse le tourbillon de tes émotions t'emporter, il guidera
ta plume sur le papier, pour faire du rêve une part de réalité.
Un but inatteignable, c'est le fascinant cadeau de l'écriture,
qui devient poison dès que l'on s'en approche un peu trop."


Ask

Merci à ma petite Haruka chérie pour cette merveilleuse signature que j'aime beaucoup,
l'atmosphère qui s'en dégage est sublime *-*
Un superbe cadeau pour mes 16 ans... [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Spoiler:
 


Un autre grand merci à Haruka pour ces deux signatures et cet avatar,
offerts pour les 17 ans.
Le temps passe mais je t'aime toujours autant [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas


avatar

Humeur : Gneuh.
Messages : 2145

MessageSujet: Re: King's Game 2 - 王様ゲーム2 [DECONSEILLE AUX MOINS DE 16 ANS]   Dim 21 Juin - 21:44

Paralysé dans un sommeil aveuglant, je me sens mal. Mon cœur tambourine à toute allure dans mes vaines et pourtant je ne perçois rien d’autre. Mes membres sont raidis, comme ensevelis sous un poids démesuré, mais pourtant… il n’y a rien d’autre que le noir. Parfois, des courbes de lumière jaunâtre se dessinent et dansent sous mes paupières, des papillons virevoltant par millier et leurs bruits, semblables à des bourdonnements assommant raisonnent dans mes oreilles. J’entendais des choses, des paroles, mais tout cela dans un incessant brouhaha. Un flou sonore, vague, incompréhensible. Je ressentais uniquement ces choses-là jusqu’au moment où la sensation froide et humide me projette hors du sommeil. Un voile glacé transperçant la chaleur de ma peau jusqu’aux os, qui n’était en fait que de l’eau. Je pique un fard et me frotte les yeux, toisant tour à tour les personnes penchées sur moi. Père, mère, ma sœur et… Ayaka ? Elle aussi me dévisage. Elle gémit et fait mine de froncé les sourcils avant de remué ses lèvres jusqu’à en sortir des mots :

« Yosuke, j'ai besoin de toi. Maintenant. Tu ne peux pas refuser. Mais je ne t'expliquerai la situation qu'en privé, il faut que ces trois personnes acceptent de quitter la pièce. Je leur donne trente secondes. Sinon JE me chargerai de les faire sortir d'ici, et de manière à ce qu'ils n'essaient pas de revenir, peut-être parce qu'ils en seront incapables... Et tu sais que j'en suis capable. Le décompte commence maintenant. »

Que… refuser… quoi ? Mon cerveau sort peu à peu des vapes brumeuses quand elle me prit par les épaules afin que sa consigne, ou plutôt son ordre, soit le plus clair possible. Je me racle la gorge et avale ma salive alors que mon regard fixe les trois personnes. Après un bref instant et avec le décompte qu’Ayaka prononce d’une tonalité de plus en plus haute et d’un ton insistant, je montre la porte du regard en secouant la tête. J’insiste face à leurs regards inquiets jusqu’à ce qu’ils ne cèdent et s’en aille en fermant lentement la porte.
Au bruit quasi inaudible du loquet de celle-ci, Ayaka relâche sa respiration en remuant les épaules mais continue à braquer son regard dans le miens. Les dos raide et les bras ballant, elle s’apprête à annoncer la fameuse chose qui semblait grave… mais bon, que peut-il y’avoir d’autre que des choses graves, vu la situation dans laquelle nous sommes.
Revenir en haut Aller en bas


avatar

Emploi/loisirs : Confisquer les ciseaux d'Haruka et corriger les fautes sur le forum.
Humeur : Bof bof, passable cependant.
Messages : 1988
Âge : 19

MessageSujet: Re: King's Game 2 - 王様ゲーム2 [DECONSEILLE AUX MOINS DE 16 ANS]   Jeu 9 Juil - 22:16

PDV Ayaka :


"Yosuke... Je me dégoûte moi-même de devoir le faire mais... Toi qui es infirmier ici, tu as lu les dossiers. Et tu es donc au courant de la maladie d'Haruka. Sauf qu'avec ce King's Game, tout est perturbé, et elle ne peut plus avoir ses pilules quotidiennes. C'est actuellement l'unique chose lui permettant de vivre, sans ça en quelques semaines, voire jours, elle dépérit et..."

Je ne peux m'empêcher de frissonner légèrement et détourner le regard. Soudain je ne suis plus cette dure à cuire qui n'en a rien à foutre des règlements ou de la moralité, je deviens juste cette fille voulant sauver sa petite soeur. Je toussote légèrement pour reprendre contenance et empêcher ma voix de trembler. Pas question qu'il me prenne pour une faiblarde non plus.

"Tu as dû voire l'ordre. Disons que j'ai passé un marché avec le Roi. Pour qu'il me fournisse les médicaments, je suis prête à faire n'importe quoi. Mais je pensais pas qu'il me demanderait de faire quelque chose en rapport avec Haruka. Je dois lui... couper un bras. La ferme, j'ai pas fini !!! Si je ne le fais pas, elle va perdre la vue. Je suis dans une impasse. Le bras, la vue, ou sa vie. Quoique tu veuilles dire, tu n'as pas le droit de me juger, je ne te le demande pas de toute manière ! J'ai besoin que tu me guides. Parce que c'est à moi de le faire. Et surtout que je dois attendre 5 minutes avant de tenter quoi que ce soit pour lutter contre l'hémorragie. Tu comprends le problème. C'est fait pour qu'elle meure. Alors j'ai besoin que tu me guides pendant l'intervention, ne serait-ce que t'occuper de la dose d'anesthésiant. Vu que je n'ai pas le droit de soigner la plaie juste après, tu crois que chauffer la lame pour que les bords soient brûlés et du coup que la plaie soit cautérisée en même temps que je la fais ? Bien sûr il faudrait ensuite faire un bandage, et tout le reste. Mais je pense que ça peut marcher."

Je n'ose toujours pas le regarder, et tente de reprendre mon souffle. J'ai parlé de plus en plus vite. Je commence à rire doucement, d'une manière qui doit paraître inquiétante. Aya, on dirait une hystérique à t'emporter comme tu l'as fait en exposant la situation, et à rire de ton comportement ! Mon éclat est aussi bref que soudain.

"Mais connaissant le Roi, il pourrait considérer ça comme de la triche. Il y a toujours l'option de détourner sa circulation de l'avant bras pour couper sans qu'elle ne se vide de son sang..."

Je plante soudain mon regard glacial dans le sien, et ma voix prend basse prend une tournure menaçante :

"Finalement, tu as le droit de me juger. Je sais que je ne peux pas t'en empêcher. Mais tu es aussi obligé de prendre en compte mes motivations. Et là, c'est la vie d'Haruka. Seulement, je sais qu'après je ne serai plus capable de la regarder en face. Je te charge de veiller sur elle, et surtout t'assurer qu'elle prenne bien ses médicaments. Tu n'as pas le droit de refuser. Et non, je ne te dirai pas ce que je compte faire. Rien de dangereux ou débile, rassure-toi. Alors, ta réponse mon petit Yosuke ?"

___________
"Laisse le tourbillon de tes émotions t'emporter, il guidera
ta plume sur le papier, pour faire du rêve une part de réalité.
Un but inatteignable, c'est le fascinant cadeau de l'écriture,
qui devient poison dès que l'on s'en approche un peu trop."


Ask

Merci à ma petite Haruka chérie pour cette merveilleuse signature que j'aime beaucoup,
l'atmosphère qui s'en dégage est sublime *-*
Un superbe cadeau pour mes 16 ans... [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Spoiler:
 


Un autre grand merci à Haruka pour ces deux signatures et cet avatar,
offerts pour les 17 ans.
Le temps passe mais je t'aime toujours autant [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas


avatar

Emploi/loisirs : Être fou
Humeur : Fou et tout simplement fou
Messages : 1675
Âge : 17

MessageSujet: Re: King's Game 2 - 王様ゲーム2 [DECONSEILLE AUX MOINS DE 16 ANS]   Ven 10 Juil - 9:48

Ah voilà un truc qui me donne envie. Alors me coupez pas dans mon élan. De toute façon si ça déplaît à quelqu'un, qu'il s'en prenne à celui qui a fait cet ordre stupide :)

Hideki sortit de la pièce avant de se diriger vers l'endroit d'où semblaient s'élever deux voix. C'était l'infirmerie, et il savait déjà qui était dedans. Ils allaient vite de venir inséparables ceux-là.
Il avait dormi lorsque l'ordre avait été envoyé, et n'apprenait l'horreur que maintenant. Il s'assit contre un mur et réfléchit un instant, avant que la solution n'apparaisse subitement dans son esprit : Raito. Il se releva et tenta d'entrer dans la pièce, mais celle-ci était verrouillée. Tant pis, lui n'irait pas, mais Raito ne serait pas stoppée par un simple loquet. Il la pria de se matérialiser, ce qu'elle fit rapidement. Il lui réexpliqua la situation et elle lui rappela qu'elle savait tout ça vu qu'elle vivait dans son esprit actuellement. Raito lui signala aussi que son idée n'allait pas forcément arranger grand chose, mais pourquoi pas.
Elle s'éloigna de lui majestueusement, faisant raisonner le bruit de ses talons dans le couloir. Sa forme étant éthérée, elle traversa la porte, sans que le son produit par ses chaussures ne discontinue. Elle secoua la tête d'un air en disant long sur ce qu'elle pensait des deux jeunes personnes se trouvant devant elle.
"Vous êtres vraiment prêt à tout pour la sauver ? J'ai plutôt l'impression que vous être prêt à tout pour faire des bêtises. Couper un bras ? Sincèrement... De plus qui vous dit qu'il tiendra sa parole ? L'humanité est bien plus stupide que je ne pensais. Quand elle se retrouve face à une forme de vie souhaitant les anéantir et un dieu souhaitant les aider, elle préfère toujours écouter l'ennemi et jamais l'ami. Alors maintenant, écoutez-moi bien, je peux vous ai-der. Vous saisissez ? Je suis une divinité, j'appartient à la seconde trinité primaire. De plus j'existe, et je tiens toujours parole. Maintenant il y a trois choix qui s'offrent à vous. Je peux tous vous faire quitter ce lieu, cependant, il y aura donc d'autres King's Game. Deuxièmement, je peux vous fournir les médicaments en un claquement de doigts et après vous restez terrés à subir les ordres fous d'une chose qui n'aurait jamais du venir au monde. Et enfin, la meilleure solution pour tous je pense, je peux fournir les médicaments, mettre Haruka à l'abri s'il le faut, puis vous aider à éliminer une bonne fois pour toute ce prétendu roi. Ma puissance normale n'est pas sans limite, mais en cas extrême, je peux puiser dans l'Ether, le monde spirituel, ou encore demander un prêt de puissance à celui qui fut mon fils.
Choisissez.
Oh une dernière chose, quoique vous choisissiez, portez ces amulettes je vous prie. Vous en connaîtrez l'utilité en tant et en heure."
Attendant leur réponse, elle fit sauter le loquet d'un claquement de doigt et attendit qu'Hideki entre avant de refermer la porte.

___________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
     La vie est dure, nous avons beau cherché à la rendre meilleure, il suffit d'un instant d'inattention, un seul moment où nous n'agissons plus pour qu'une flamme s'éteigne.
     Le temps file, parfois lentement d'autre fois rapidement. Mais pourquoi doit-il en plus de ça tout détruire sur son chemin. Tout est éphémère malgré les dires des autres. Une amitié finie toujours par mourir sans aucune raison apparente.
     Nous sommes nos propres démons, mais se combattre est inutile, le seul moyen de vaincre l'ennemi est de le connaître ainsi que de le comprendre. Connaissez-vous, écoutez-vous, respectez-vous, comprenez-vous mais surtout, ne vous blessez pas, une plaie béante et irréparable ferait son apparition au fond de vous.
     Tu cours, tu cours pour échapper à ton destin. Retourne-toi et affronte-le. La meilleur façon de vivre est de survivre.
Revenir en haut Aller en bas


avatar

Emploi/loisirs : Confisquer les ciseaux d'Haruka et corriger les fautes sur le forum.
Humeur : Bof bof, passable cependant.
Messages : 1988
Âge : 19

MessageSujet: Re: King's Game 2 - 王様ゲーム2 [DECONSEILLE AUX MOINS DE 16 ANS]   Ven 10 Juil - 10:47

PDV Ayaka :


Pourquoi faut-il que tout le monde s'invite ? Aucun moyen d'être tranquille ici ! Et pour qui elle se prend ? "Divinité" comme elle dit, ou n'importe quoi d'autre, si ce qu'elle dit ou fait a des conséquences néfastes sur Haruka, je m'occupe d'elle. Elle ouvre la porte, et Hideki rentre. Je le fixe d'un regard mauvais, lançant un "Eh bah tiens, vlà l'autre maintenant !". Puis je fais une grimace de dégoût devant l'amulette. Si elle croit que je vais porter ce truc... Je vais faire le fond de la salle et me hisse sur une commode. J'adore ce genre d'endroit. Je lance un regard appuyé à Yosuke, pour qu'il comprenne que le choix lui revient car je m'en fiche, personne ne me mettra vraiment de bride, mais qu'il n'a pas intérêt à oublier Haruka dans sa réflexion et sa décision. Je pense que si ça arrivait... Je serai bien capable de m'occuper moi-même de tuer tout le monde ici, sans laisser ce plaisir au Roi.
Au bout d'une minute de silence, je ne peux m'empêcher de prendre la parole :

"Mais qui me dit qu'on peut te faire confiance ? Il n'y a aucune preuve. Tu vas me dire que c'est pareil, il n'y a rien qui garantit que le Roi va tenir sa promesse. Dans le pire des cas, vu que je n'aurai plus rien à perdre, je m'occuperai personnellement de tuer tout le monde. C'est le Roi qui verra ses jouets disparaître, il a donc tout intérêt à fournir les médicaments. Je sais qu'il peut m'entendre, et j'en ai rien à battre. Pour revenir à cette histoire de choix... Tu serais bête de nous croire si moutons. Quoiqu'il en soit, pour ma part je me fous pas mal de savoir si il y aura d'autres King's Games, ou les ordres que le Roi peut me donner. Du moment qu'Haruka est laissée en dehors. J'ai dit ce que j'avais à dire, on va voir ce que Yosuke en pense. On est dans l'infirmerie, la décision finale lui revient."


PDV Misa :
[Luw, je te laisse diriger Ôno si tu veux, tu avais dit aimer ce personnage ;p]


Je me décide enfin à sortir du placard et de la pièce, ayant perdu toute notion du temps. Je ne sais pas vraiment où aller, mais je suis sûre d'une chose : je ne veux pas voir Chiemi. Ne pas l'approcher, ne pas lui parler, car je ne supporterai pas le regard qu'elle portera sur moi. Je ne regarde pas vraiment où je vais, quand soudain je me cogne contre quelque chose. Ou plutôt quelqu'un. Qui rigole doucement, et me lance :

"Eh bien, toujours aussi maladroite Misaki hein ?"

Non, ce ne peut être... Je lève lentement et craintivement les yeux vers cette personne. La tête commence à me tourner légèrement. C'est bien Ôno. Mais que fait-il ici ?

___________
"Laisse le tourbillon de tes émotions t'emporter, il guidera
ta plume sur le papier, pour faire du rêve une part de réalité.
Un but inatteignable, c'est le fascinant cadeau de l'écriture,
qui devient poison dès que l'on s'en approche un peu trop."


Ask

Merci à ma petite Haruka chérie pour cette merveilleuse signature que j'aime beaucoup,
l'atmosphère qui s'en dégage est sublime *-*
Un superbe cadeau pour mes 16 ans... [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Spoiler:
 


Un autre grand merci à Haruka pour ces deux signatures et cet avatar,
offerts pour les 17 ans.
Le temps passe mais je t'aime toujours autant [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas


avatar

Emploi/loisirs : Être fou
Humeur : Fou et tout simplement fou
Messages : 1675
Âge : 17

MessageSujet: Re: King's Game 2 - 王様ゲーム2 [DECONSEILLE AUX MOINS DE 16 ANS]   Ven 10 Juil - 11:33

"Ma pauvre petite, ce que tu ne comprends pas, c'est que s'il y a d'autres King's Game, Haruka en fera partie jusqu'à ce qu'elle meure. Cet être est sadique. Et il y a plusieurs preuves de ma bonne fois. N'ai-je pas ressusciter tous ceux qui avaient été tués par le Roi dernièrement ? Et la dernière preuve arrive dans un claquement de doigts."
Comme énoncé, Raito claqua des doigts et dans sa main gauche apparut trois comprimés du médicament dont Haruka avait besoin. Le nom était clairement marqué sur la partie en aluminium qui les protégeait de l'humidité.
"Va donc lui donner."

___________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
     La vie est dure, nous avons beau cherché à la rendre meilleure, il suffit d'un instant d'inattention, un seul moment où nous n'agissons plus pour qu'une flamme s'éteigne.
     Le temps file, parfois lentement d'autre fois rapidement. Mais pourquoi doit-il en plus de ça tout détruire sur son chemin. Tout est éphémère malgré les dires des autres. Une amitié finie toujours par mourir sans aucune raison apparente.
     Nous sommes nos propres démons, mais se combattre est inutile, le seul moyen de vaincre l'ennemi est de le connaître ainsi que de le comprendre. Connaissez-vous, écoutez-vous, respectez-vous, comprenez-vous mais surtout, ne vous blessez pas, une plaie béante et irréparable ferait son apparition au fond de vous.
     Tu cours, tu cours pour échapper à ton destin. Retourne-toi et affronte-le. La meilleur façon de vivre est de survivre.
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: King's Game 2 - 王様ゲーム2 [DECONSEILLE AUX MOINS DE 16 ANS]   

Revenir en haut Aller en bas
 
King's Game 2 - 王様ゲーム2 [DECONSEILLE AUX MOINS DE 16 ANS]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 4 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
 Sujets similaires
-
» King's Game [DECONSEILLE AUX MOINS DE 16 ANS]
» Maps [Crusader]==>Gribouil
» King's Game 2 - 王様ゲーム2 [DECONSEILLE AUX MOINS DE 16 ANS]
» King's Game 2 - 王様ゲーム2
» des joueurs de dinosaur king TCG dans le coin ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Liberty Stories - Forum de Libre RPG :: Entrez dans l'aventure ! :: Fan Fiction ● Autre :: Fan Fiction-

CSS Valide !